Atypical Saison 2 : Pas si différent finalement

17 Sep 2018 à 12:00

Après la bonne surprise qu’avait été la première saison d’Atypical, les Gardner sont de retour pour une deuxième salve de dix épisodes disponibles sur Netflix. On reprend tout ce beau monde en pleine crise, directement après les évènements de fin de saison 1. L’infidélité d’Elsa (Jennifer Jason Leigh) fait l’effet d’une bombe, Casey (Brigette Lundy-Paine) prend un nouveau départ à Clayton et Sam (Keir Gilchrist) tente de survivre à ce trop-plein de nouveautés et d’imprévus, tout en se questionnant sérieusement sur son avenir.

Une série qui trouve ses marques

L’attente a été longue, mais Atypical revient en forme, avec de nouvelles idées, de nouveaux combats et une meilleure maîtrise de ses personnages. La série joue alors plus avec le rythme, l’humour, les larmes et oscillant plus franchement et avec plus d’aisance du drame à la comédie.

Les personnages secondaires, un peu faibles l’an passé, gagnent en profondeur et en intérêt. Zahid (Nik Dodani) dépasse son statut de punchliner prétentieux pour devenir un ado touchant et maladroit. Paige (Jenna Boyd) provoque quant à elle — ponctuellement — d’autres émotions que l’envie de la claquer violemment et Julia (Amy Okuda), l’ancienne psy de Sam, décoche quelques sourires. La saison profite également de petits nouveaux sympathiques, notamment Izzie (Fivel Stewart), la nouvelle amie de Casey.

Visuellement, Atypical affirme un style très chaleureux et humain. La réalisation très léchée cherche constamment à retranscrire sans fioritures les ressentis des personnages, usant souvent de plans rapprochés, mettant en lumière le talent de ses acteurs. Le tout est accompagné d’un impressionnant travail sur la bande-son, très pop, véritable atout qui contribue à l’ambiance générale.

L’art du changement

Cette seconde saison d’Atypical bouscule le quotidien de tous ses héros. Tour à tour, ils sont confrontés au changement et sont poussés à aller de l’avant, que cela soit sentimentalement ou professionnellement. Sam, au centre de l’histoire, approche de la fin du lycée et doit prendre son envol. Ce qui est déjà une épreuve pour n’importe quel adolescent prend soudain encore plus d’ampleur pour quelqu’un présentant des troubles du spectre autistique.

Sam peut néanmoins compter sur les adultes de son entourage et sur un groupe de soutien, autre excellent ajout de l’année. Il y rencontre un panel de gens très différents qui permettent d’étoffer l’image de l’autisme et s’inscrit parfaitement dans la logique d’information et de prévention de la série. Grâce à eux, l’évolution de Sam est incroyable, bien que loin d’être linéaire et facile. Plusieurs grands moments de bravoure viennent attester de ses progrès, notamment un discours dans l’épisode final, incontestablement l’une des meilleures scènes de la série.

Une famille presque comme les autres

À vrai dire, tous les membres de la famille Gardner ont le droit de se retrouver sous les projecteurs à un moment ou un autre. Dans le cadre familial, Sam est un peu en retrait pour laisser plus de place aux autres. L’an passé montrait les répercussions d’un enfant différent sur ses proches, cette année Atypical nous rappelle qu’il fait avant tout partie d’une famille normale. Les frères et sœurs se chamaillent, les parents se séparent, la vie reprend ses droits, autisme ou pas.

Avec beaucoup de douceur et de pudeur, on observe ces gens qui pourraient être nos voisins. Le beau rôle revient encore une fois à Casey, la sœur de Sam, toujours touchante et excellemment interprétée. Le seul petit défaut de la saison la concerne néanmoins. Si son parcours reste cohérent et agréable à suivre, on peut regretter la mise en avant de certains clichés concernant les filles qualifiables de « garçon manqué ». Malgré cela, la bonne volonté évidente de la série de vouloir dénoncer les tabous et la différence permet de passer l’éponge sur cette maladresse.


Ce deuxième cru d’Atypical est au final aussi bon, si ce n’est meilleur que le premier. Cette comédie rafraîchissante n’a pas peur de jouer avec les codes du genre et trouve un style bien à elle, entre naïveté et volonté d’ouvrir les esprits. À la fois divertissante et touchante, Atypical est clairement l’un des meilleurs produits 100 % Netflix du moment.

 

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link