Doctor Thorne : De la nécessité de faire un bon mariage

Doctor Thorne

Après avoir mis un point final à Downton Abbey, son créateur Julian Fellowes a porté son attention sur Doctor Thorne, un roman d’Anthony Trollope qu’il adapte en une série en trois épisodes pour ITV.

Ce n’est pas la première œuvre de cet auteur victorien qui connait une adaptation, si ce n’est que la plupart ont vu le jour sur BBC One – dont He Knew He Was Right et The Way We Live Now. Cela peut s’expliquer par une question de tonalité, les deux chaines britanniques ayant des approches différentes et certains écrits s’épanouissent mieux sur l’une ou sur l’autre.

Dans le cas présent, Julian Fellowes ne parvient pas avec Doctor Thorne à véhiculer l’idée que, peut-être, Trollope pourrait trouver sa place sur ITV. Avec son adaptation en trois épisodes, le scénariste de Downton Abbey et Gosford Park continue d’explorer les thématiques de la famille, des oppositions sociales et des alliances maritales et financières dans un récit qui souffre d’être tragiquement ordinaire.

Doctor Thorne nous parle de Mary Thorne (Stefanie Martini) qui a été élevée par son oncle, le docteur Thomas Thorne (Tom Hollander) à Greshambury, un village du comté (fictif) de Barsetshire. Elle a grandi en compagnie des sœurs Gresham, Augusta (Gwyneth Keyworth) et Beatrice (Nell Barlow), et de leur frère Frank (Harry Richardson), dont la famille possède le grand domaine qu’est Greshamsbury Park.

Mary et Frank sont épris l’un de l’autre, mais ils vont devoir surmonter de nombreux obstacles s’ils veulent pouvoir s’unir, à commencer par le problème financier. La première n’a pas d’argent, tandis que la famille du second est endettée. La mère de Frank (Rebecca Front) demande donc que son fils fasse un mariage d’argent pour sauver le domaine familial. Elle le pousse vers une riche Américaine, Miss Martha Dunstable (Alison Brie).

Dénué de tout élément de surprise, téléphonant chaque scène à venir, Julian Fellowes déroule un récit précipité qui multiplie les situations et personnages stéréotypés. De l’expression de l’amour aux scènes de danse en passant par la représentation de la figure maternelle, rien n’est fait dans la dentelle et tout suit les codes mêmes du genre à la lettre.

Doctor Thorne étant de trop courte durée pour que les personnages puissent être décemment développés, il revient aux acteurs de faire du mieux qu’ils peuvent pour laisser entrevoir une complexité qui fait défaut. Dans ce contexte, Tom Hollander et Rebecca Front s’affirment dès qu’ils sont dans la même pièce, la seconde profitant également de quelques bonnes répliques pour s’imposer. L’alchimie entre Stefanie Martini et Harry Richardson sauve la romance de Mary et Frank, aussi sous-développée que les épreuves qu’ils doivent traverser pour obtenir leur prévisible fin heureuse facilitée par des coïncidences.

Reste que cela rend au mieux Doctor Thorne regardable, mais ne peut être suffisant pour dissimuler toutes les lacunes narratives, une mise en scène sans finesse et une musique plus qu’encombrante. Le village où l’action se déroule reste un décor et ses habitants des figurants, l’histoire ne pouvant prendre le temps de développer comme il faut l’environnement de vie de ses personnages.

Les rapports conflictuels entre l’amour et l’argent, la position sociale de chacun et le devoir envers les siens sont des sujets classiques dans les séries historiques britanniques, mais qui offrent toujours des réflexions intéressantes sur la période et sur la nature humaine. Ici, aucune complexité n’émerge des dilemmes sociaux, chacun se devant de remplir un rôle bien précis dans cette histoire et ne pas déborder de la case qui lui a été attitrée.

Au visionnage des trois épisodes qui composent Doctor Thorne, on comprend mieux pourquoi ITV aura finalement assez peu parlé de celle-ci et limité sa promotion. En bout de route, Doctor Thorne brille par ses lacunes et son incapacité, faute de temps, à exploiter le potentiel de son histoire.

Le Docteur Thorne
List Price: EUR 9,10
Price: EUR 9,10
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link