Awkward : L’adolescence vue par MTV

10 Juin 2016 à 11:00

Awkward Serie MTV

Après 5 saisons, le teen show phare de MTV vient de toucher à sa fin. En 2011, la chaîne connue principalement pour ses clips (dans le temps) et ses émissions de télé-réalité s’essaie à la fiction. Elle parvient à tirer son épingle du jeu grâce à Teen Wolf et la comédie Awkward qui se présentent comme des séries à la forme très classique, mais au ton plus rafraichissant qu’il n’y paraît.

Awkward relate l’histoire de Jenna (Ashley Rickards), une adolescente de 15 ans qui, suite à une déception amoureuse pendant les vacances d’été, va écrire sur son blog que lorsqu’on est ado on peut avoir envie de mourir. Grande maladroite, Jenna se blesse violemment en tombant dans sa salle de bain, à la veille de la rentrée des classes et tout le monde va penser qu’elle a tenté de se suicider. Jenna était une anonyme dans son lycée et ce coup de projecteur basé sur un quiproquo va lui en faire vivre de toutes les couleurs.

Les clichés au service de l’originalité

On pourrait légitimement se dire que Awkward est série adolescente tout ce qu’il y a de plus classique avec les éléments habituels : l’héroïne impopulaire ; le séduisant quaterback ; la peste cheerleader ; les copines fofolles et/ou intello, etc.

Awkward parvient néanmoins à se distinguer grâce à son humour. Le show jour sur de multiples ressorts comiques et utilise son angle comédie pour « élever » les clichés qui forment son récit.

C’est ainsi que Matty (Beau Mirchoff), le joueur de football qui fait craquer toutes les filles – dont Jenna – n’est pas le simple beau gosse arrogant et sûr de lui auquel on est habitué. Sans être trop mature pour son âge (pour rester crédible), Matty est plus profond et attachant que ce à quoi on peut s’attendre.

Il en est de même pour la cultissime meilleure amie Sadie (Molly Tarlov), dont les répliques cinglantes auront participé à la popularité du show. Elle y campe une cheerleader odieuse, mais bien loin de la poupée Barbie habituelle. Sadie cache sous son fiel des problèmes de poids et de gros complexes.

Sans vous les énumérer un à un, Awkward a donc su récupérer tous les poncifs du genre pour les emmener un peu plus loin et ajouter une dimension émouvante à ce qui aurait pu n’être qu’une comédie pour ados un peu trop banale.

Un ton et des sujets résolument modernes

Avec Awkward, MTV cherche également à poser un regard contemporain sur des sujets pouvant donner le jour à un message politiquement correct et/ou conservateur.

Le sexe est d’ailleurs un des sujets les plus fréquemment évoqués et la série commence par le dépucelage de Jenna. Pour autant, le thème n’est jamais utilisé à outrance, on ne tombe pas dans le vulgaire et l’équipe créative ne fuit pas non plus certaines problématiques qui y sont liés. Au contraire, elle a su lui donner une place logique, pour montrer de façon naturelle la place que cela peut occuper dans la vie des jeunes d’aujourd’hui.

Au fil des épisodes, le récit ira se frotter à différents thèmes pour donner sa vision des choses. On retrouvera notamment le mariage chez les adolescents, l’homosexualité, la religion, l’alcoolisme, les relations mère-fille… Certes des thèmes pas novateurs en eux-mêmes, mais présentés d’une manière à laquelle on n’est pas forcément habitués pour ce genre de show.

awkward : you're welcome

La difficulté de se renouveler

Malgré des débuts enthousiasmants et une certaine originalité à aborder des thématiques familières, Awkward rencontrera des difficultés à se renouveler. Après deux saisons de 12 épisodes chacune qui pouvaient se dévorer d’une traite comme on picorerait dans un paquet de bonbons, le format a évolue. Dès la saison 3, on passe à 20 épisodes par saison et cela a des conséquences sur la qualité.

Le show est également touché par des changements en coulisse, avec le départ de la créatrice Lauren Iungerich à la fin de la troisième saison qui laisse alors sa place à Chris Alberghini et Mike Chessler. Cependant, au lieu de donner une nouvelle impulsion à la série, l’équipe créative poursuit sur la même lancée sans parvenir à créer une sensation de renouvellement.

Si l’un des fils rouges d’Awkward est la relation tumultueuse entre Jenna et Matty, leur « je t’aime moi non plus » est vite devenu redondant. Bien que Jenna incarne parfaitement les difficultés de l’adolescence, période de la vie où tout un tas de choix se posent sans qu’on ait nécessairement les armes pour y répondre, sa totale incapacité à prendre des décisions et à les assumer devient fatigante au fil des saisons. Avec du recul on pourrait même se demander si en 5 ans, l’héroïne et les autres personnages, ont vraiment mûri et évolué.

Heureusement, il reste l’humour pour porter la série et notamment Lissa (Greer Grammer) dont la foi obsessionnelle aura été jusqu’au bout un de mes ressorts comiques préférés.

Tout n’est peut-être pas terminé

Après avoir annoncé en octobre 2015 que la saison 5 serait la dernière, le bruit court à présent que le show pourrait finalement repartir pour un autre tour. Néanmoins, le final diffusé le 24 mai dernier apportait – sans être extraordinaire – plus ou moins une conclusion satisfaisante pour chacun des personnages principaux.

Il faut aussi souligner qu’Awkward est l’illustration parfaite de ces séries qui suivent des lycéens et qui par essence n’arrivent pas à durer, une fois passée la remise des diplômes. Parce que par logique, tous les personnages ne peuvent pas aller étudier au même endroit et qu’il est bien souvent difficile de s’amputer des trois quarts de son casting principal.

Ainsi, Awkward a pu tenir sa dernière demi-saison en jouant sur l’ellipse de temps pour retrouver les personnages pendant les vacances d’été, de retour au bercail pour quelques semaines, mais il serait compliqué de réutiliser à nouveau cela pour une nouvelle saison.

Il faut savoir dire au revoir à une série, même quand on l’a aimée, et si celle-ci n’est jamais vraiment arrivée à retrouver sa flamme des premières saisons, il y a peu à espérer qu’un sursis de plus y parviendra.

On gardera donc en mémoire une comédie sympathique et moderne aux premières saisons addictives et le « You’re Welcome » de Sadie, et on lui souhaite d’en rester là.

Awkward - Saison 1
List Price: EUR 7,95
Price: EUR 7,95
Price Disclaimer
Tags : Awkward Beau Mirchoff moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link