Banshee, Saison 3 : Une affaire de vengeance

28 Mar 2015 à 10:43

Banshee - Saison 3

Rabbit fait partie de l’histoire ancienne, Carrie et Hood reprennent alors leur vie et ils ont beaucoup à reconstruire. Cela ne les empêche pas de planifier leur prochain coup : voler l’argent des militaires du Camp Genoa. Avec Chayton de retour à Banshee, Proctor est menacé, mais la santé déclinante de sa mère le pousse à baisser sa garde, laissant ses ennemis attaquer.

Après deux saisons, l’univers riche de Banshee s’est pleinement développé avec sa violence et ses excentricités. Jamais avare en affrontements dantesques ou – à l’opposé – en dérives oniriques, la série de Jonathan Tropper et David Schickler ne cesse d’aller plus loin qu’on ne pouvait l’envisager et sait retomber sur ses pieds avec une précision à saluer.

Ce n’est donc pas surprenant de constater que cette saison 3 est parvenue à surprendre régulièrement et à se montrer étonnamment consistante, sans oublier riche en développements. Néanmoins, il faut définitivement aller jusqu’au bout pour réellement apprécier tout ce qui a été construit, car si Lucas Hood a toujours été au centre de l’histoire et y reste bien, il n’est définitivement plus le seul à progresser sur une route chaotique.

Carrie se retrouve ainsi pour la première fois véritablement seule. Elle n’est plus prise entre son père et Hood ou même son mari. Elle a tout perdu et doit remonter la pente. Bien entendu, cela aura un coût. C’est inévitable et d’autres devront également payer cher pour leurs péchés, pourrait-on dire. Que ce soit Proctor ou Hood, l’histoire est la même, cette saison 3 leur adresse une lourde facture à régler et ils n’auront pas beaucoup de change à récupérer une fois que les comptes seront bouclés.

On peut donc dire que, durant ces dix derniers épisodes, Banshee n’est tendre avec personne. Même des protagonistes secondaires comme Brock et Siobhan au bureau du shérif ou Gordon, le mari de Carrie, ne seront pas épargnés. Bien plus étoffés à présent, ils se sont affirmés individuellement et, en quelque sorte, en paient le prix, car les scénaristes aiment corrompre ceux qui s’approchent de Hood. Tous ceux que ce dernier touche finissent par se retrouver face à des dilemmes moraux qui semblaient improbables pour eux auparavant. Entre vengeance et vices, il y a toujours quelque chose pour tirer les habitants de cette petite ville vers un coin sombre où la violence la plus primale qui soit prend le dessus et teinte ce qui était autrefois sincèrement bon.

Par contre, ceux qui étaient foncièrement mauvais au départ paraissent désormais tentés par l’idée de faire marche arrière. À sa manière, quand il fait son retour, l’immense et redoutable Chayton s’est laissé submergé par cela, perdant de vue que ce qu’il pense être bon pour son peuple ne l’est pas réellement. Son compas moral brisé lui donne en tout cas ce dont il a besoin pour être encore plus dangereux qu’on ne pouvait l’imaginer, ce qui culminera rapidement, à mi-saison, dans un épisode à couper le souffle qui ne fera que précipiter Banshee dans le chaos qui lui sied si bien.

En dépit de cela, cette troisième saison parait au bout du compte n’offrir qu’une longue période de transition à certains de ses personnages. Proctor par exemple, se débattra avec ses convictions religieuses et ses racines, plongeant dans une forme de doute qui nous permettra de mieux percevoir quels sont ses démons internes, mais cela le poussera à faire du surplace. À l’opposé, sa nièce est plus décidée que jamais à prendre son propre destin en main et aidera cette partie de l’histoire à suivre la cadence imposée par les différentes figures dominantes qui gravitent autour de Banshee.

Cette ville attire d’ailleurs toujours les plus dangereux et dérangés des hommes, comme le dernier venu – le colonel Douglas Stowe (Langley Kirkwood) – ne fera que le confirmer.

Avec sa saison 3, Banshee a donc su rebondir sur la mort de Rabbit en continuant sa lente progression sanglante et sans concession. Entre ceux qui rêvent d’une vie différente pour mieux voir leurs espoirs se faire écraser et ceux qui se laissent corrompre, aucune fin heureuse ne se profile à l’horizon, ce qui n’annonce rien de bon pour Hood et ses amis – surtout que les portes qui s’ouvrent pour la suite suggèrent qu’il n’y a aucun répit en vue.

Banshee a officiellement été renouvelée pour une saison 4 qui arrivera en 2016 sur Cinemax.
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link