Avec la disparition de la présidente dans le vaisseau Cylon, Adama va tout tenter pour la retrouver. Le gouvernement est donc dirigé par Tom Zarec, mais ce dernier n’arrive pas à instaurer son autorité. Lee va donc faire appel à Romo Lampkin pour désigner un candidat viable pour prendre la place de président.

Ronald D. Moore n’a visiblement plus peur de rien, prêt à tous les risques, que ça passe ou non. Avec cet épisode, nous avons le plus gros bouleversement hiérarchique depuis le début de la saison 2.

Tout commence par une prise du pouvoir, légitime, de Tom Zarek. En tant que premier ministre, il est en droit de prétendre à la présidence, mais pour Adama, c’est accepter la mort de Laura, et ça, il n’est pas prêt de le faire, car, comme il l’admettra à son fils : il ne peut pas vivre sans elle.

Pour résoudre la crise politique, Lee va donc faire appel à son ancien associé, Romo Lampkin. Ce dernier semble être resté seul à déprimer, mais son excentricité naturelle rend le personnage difficile à cerner, comme cela a toujours été le cas. Il est quand même dommage que sa participation ne semble avoir été faite, en grande partie, que pour ramener le personnage. L’histoire tient la route, sa conclusion est inévitable, mais le manège est un peu trop gros. Heureusement, pour sauver la situation, Lampkin va dire tout haut ce que nous avons en tête depuis le départ, t ceci n’est que supercherie et manipulations pour arriver à un but : que Lee devienne président. Le fils Adama a surement l’ascension politique la plus fulgurante de l’histoire des 12 colonies (plus rapide que Roslin).

Le choix parait gros, mais une fois à son nouveau poste, et d’ailleurs, durant quelques scènes de l’épisode, Lee va faire preuve d’un charisme que nous lui avions oublié. La suite nous dira le bienfondé ou non de ce mouvement scénaristique qui risque de faire parler. En tout cas, il fera plus d’effet que la soudaine résignation du père Adama, laissant le Cylon Tigh aux commandes. On peut dire que là, c’est un choix logique et une décision judicieuse pour ménager les intérêts dramatiques à venir. Par contre, je dois avouer que le fait qu’il ait mis enceinte Six me parait un peu douteux.

Nous voilà donc avec une nouvelle conjoncture, alors que les Cylons sont toujours absents. On sait juste que la mission a été accomplie. Ce qu’il va advenir de Roslin, Helo, Anders et les autres sera surement au cœur du prochain épisode qui nous racontera justement cette attaque du Ressurection Hub.