Battlestar Galactica - The Plan

Les Cylons ont un plan et il commence par l’annihilation des êtres humains occupant les douze colonies.

Produit il y a maintenant un an, The Plan est le dernier téléfilm en date pour la série Battlestar Galactica. L’idée est de retracer le début de l’histoire du point de vue des Cylons, en particulier de deux Number One. L’un étant sur le Battlestar Galactica, organisant le terrorisme à travers toute la flotte de survivants, et l’autre se trouvant sur Caprica, auprès des combattants menés par Samuel T. Anders.

On débute juste avant les bombardements et cela se termine quand Starbuck revient sur le Galactica après avoir ramené avec elle Anders et ses compagnons.

On va donc revivre l’attaque avec un angle légèrement différent, découvrant ainsi comment les Final Five s’en sont sortis indemnes (ou presque) contre toutes probabilités. Après ça, nous allons avoir droit à l’envers du décor des grands moments de la première saison. Enfin, façon de parler, car certains sont laissés de côté, vu que le but est clairement de montrer la réaction des Skin jobs infiltrés. De Boomer faisant face à de forts troubles qui la torturent, d’un Number Four qui a une famille qu’il aime et qu’il doit pourtant se résoudre à éliminer, de Number Five qui était bon à rien, ou encore de Number Six sentimentaliste ou le contraire. Et finalement, la naissance de l’obsession de Leoben pour Starbuck.

Une storyline inédite est ajoutée, celle de Number Four. Il est marié et a une fille. Tandis que le Cylon est déchiré par son amour pour elle et ce qu’il est vraiment, on découvre un parallèle entre ce que sa femme va vivre et ce que le Chief traversera avec Boomer, en particulier quand la vérité éclatera pour les deux. Une histoire démonstrative du début de la scission entre les différents Cylons – ceux qui vont voir dans l’amour une raison de douter, et ceux qui veulent juste tuer les humains.

Si certains ajouts trouvent des échos sur le long terme, d’autres servent principalement à justifier des éléments isolés. Au final, l’ensemble apparait comme étant une sorte de patch correctif qui est là pour upgrader un début de série qu’il faut ajuster pour qu’il soit plus en accord avec la fin. Le processus de création de Battlestar Galactica a été hasardeux à plus d’un titre et le fameux plan en est une belle illustration.

C’était un mythe qui était entretenu par un générique nous promettant des explications qui ne sont jamais vraiment venues. Aujourd’hui, on apprend qu’au bout du compte, le plan était juste d’exterminer les êtres humains. Ça n’a pas été un succès total, il a donc fallu un second plan : éliminer les survivants. Mais voilà, le temps passe et la série a évolué dans un sens qui est bien moins simple et, surtout, qui s’est énormément éloigné de ce qui était apparent au départ.

The Plan nous offre une réécriture sur deux heures qui est là pour apporter de la cohérence. Si la finalité est louable sur certains points, son intérêt est limité, car l’histoire en elle-même n’est pas passionnante et seuls les fans les plus fidèles pourront réellement y trouver leur compte. Pour les autres, c’est dispensable.