Bent : Des rénovations compliquées (Série Complète)

Récemment divorcée, Alex, une avocate, engage Pete, un artisan, pour qu’il refasse la cuisine de la maison où elle vit à présent avec sa fille. Alors qu’elle tente de consolider sa relation avec son nouveau petit-ami, Pete tente de la charmer.

Créée par Tad Quill et diffusée à la va-vite par NBC, Bent est une comédie single-camera qui nous entraine donc dans la vie d’une femme qui doit, en plus de faire rénover sa cuisine, remodeler sa vie privée de fond en comble. Il faut dire que son ex-mari est désormais derrière les barreaux et que, de l’arrestation au divorce, le chaos a largement eu le temps de s’installer.

Le parallèle entre les travaux dans sa maison et dans sa vie privée est certes facile, mais c’est un bon moyen de poser les bases d’une comédie pouvant aisément jouer sur la métaphore évidente pour délivrer des dialogues et autres situations à double-sens. Malgré ça, les scénaristes de Bent ne se contentent pas de ça et, bien que la saison ne dure que 6 épisodes, il y a un effort tout particulier de fait pour installer, sans perdre de temps, un univers solide et persistant.

Ainsi, Pete n’est pas juste introduit pour former un duo comique et romantique avec Alex, il est là pour lui apprendre à vivre. Il le fait en étant l’opposé de tout ce qui pourrait définir les attentes de cette mère célibataire dans un homme. C’est d’ailleurs pour ça que les travaux n’avancent pas vraiment, parce qu’il est simplement faignant – dans son style – et son équipe n’aide pas trop à compenser.

L’équipe, justement, joue un rôle assez important, tout comme le père de Pete, et même la sœur d’Alex. Ensemble, ils crédibilisent l’environnement du show et délivre une bonne dose de l’humour. Cela fait donc du monde à installer et utiliser en peu de temps, mais la dynamique générale de la série fait le travail et cela donne un environnement assez vivant où l’on ne perd pas pour autant de vue l’attribut romantique qui sert à justifier l’existence même de cette conjoncture chaotique.

Ainsi, la grande force de Bent, et ce, dès le départ, c’est l’écrire de la relation entre Alex et Pete. Amanda Peet et David Walton fonctionnent à merveille ensemble et se renvoient la balle – verbalement – instinctivement et avec une bonne dose de charme.

Malheureusement, avec une durée aussi courte, le potentiel de l’ensemble ne sera qu’effleuré. D’un autre côté, cela n’enlève rien au fait que cette première saison fait presque un sans faute du début à la fin, esquivant avec dynamisme les problèmes plus évidents que le point de départ posait et offrant sans perdre une minute de quoi s’attacher à tout ce petit monde et à leur univers.

Série prometteuse à plus d’un titre, Bent méritait largement plus que le traitement que NBC lui a réservé. Cela n’affecte pas pour autant le plaisir qu’il y a à la regarder jusqu’à sa conclusion qui ne semble être que la fin de l’échauffement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link