Better Call Saul : Éloge funèbre (4.01)

Voilà plus d’un an que la saison 3 de Better Call Saul s’est achevée. La quatrième redémarre ainsi en s’inscrivant dans la continuité, mais elle a aussi le mérite de bien reposer le contexte de son histoire pour nous aider à reconnecter avec le monde de Jimmy.

Cette reprise fait dès lors de la mise en place avec certains personnages et se charge, avec les autres, de gérer la mort de Chuck. Nous avons perdu une figure importante du show et il faut aller de l’avant. Jimmy doit donc rebondir et il n’est pas le seul.

Cependant, comme avec les précédentes saisons, nous débutons avec un flashforward qui continue l’histoire post-Breaking Bad de Saul Goodman. D’une simple vignette nous montrant ce que l’avocat est devenu, nous avons à présent tout un narratif qui s’est construit et qui laisse entrevoir la direction que pourrait suivre la série quand elle touchera à sa conclusion. Celle-ci n’est pas pour tout de suite néanmoins, puisqu’une saison 5 a déjà été commandée.

Cela dit, depuis le début de Better Call Saul, la conclusion a toujours été un élément important de l’histoire. Nous savons ce que Jimmy doit devenir, où il doit atterrir. C’est une tragédie qui se joue au cœur de laquelle Chuck a tenu un rôle clé.

À présent qu’il n’est plus là, on ne peut pas dire que son influence a disparu. Au contraire, on voit même qu’elle affecte particulièrement Howard et l’on se doute que, bien que Jimmy soit relativement apathique dans ce season premiere, la mort de son frère va continuer à le modeler pendant un moment.

Il est donc vraiment question ici de montrer comment la disparition de Chuck laisse un trou béant, non pas dans le narratif, car sa présence se fait encore bien sentir, mais dans la vie de ceux qui l’entouraient.

Ainsi, même si l’on attendait au départ un déclic expliquant comment Jimmy est devenu Saul, Better Call Saul a bien plus à offrir que le chemin nous entrainant à un moment particulier, car c’est une accumulation d’éléments qui sert à transformer Jimmy et cela s’étend au-delà de lui.

La série n’est plus tant au sujet de la chute d’un homme voulant être bon qu’à propos de tout son univers qui se métamorphose.

Bien entendu, Better Call Saul est également au sujet de Mike et, dans son cas particulier, il est aussi question de changements, mais dans un genre différent. Il apporte en tout cas une distraction bienvenue dans un épisode qui aurait pu être bien plus lourd sans lui.

D’une certaine manière, on aurait pu dire la même chose concernant Nacho, mais celui-ci est clairement utilisé comme n’étant qu’un pion sur l’échiquier de Gus. Et il y a également quelque chose de tragique là-dedans.

En bout de course, Better Call Saul nous offre donc une reprise qui se charge de remettre tout le monde en place. C’est un retour en douceur qui nous permet de reconnecter avec les personnages de manière à éviter la confusion que la longue absence de la série imposait naturellement. Tout cela en posant quelques pistes qui intriguent déjà pour la suite.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires