Better Call Saul : Un plan simple (4.03)

Si l’épisode précédent avait bien mis en avant quelque chose, c’est que cette saison 4 de Better Call Saul allait s’aventurer toujours plus profondément du côté criminel de son histoire et s’éloigner du monde des avocats.

Celui-ci est encore présent grâce à Kim qui reprend le travail, bien qu’elle ne soit clairement pas prête pour cela. Entre son accident qui lui a offert l’opportunité de prendre du recul, étant complètement dépassé par le travail qu’elle doit accomplir toute seule, et la mort de Chuck qui l’affecte directement et indirectement via Jimmy, Kim rencontre des difficultés inattendues à reprendre sa vie.

L’un des grands mystères que pose Better Call Saul vis-à-vis de Breaking Bad est le futur de Kim. Contrairement à Mike et Jimmy, on ne sait pas ce qui l’attend et il est ainsi plus aisé de s’inquiéter pour elle que pour les autres. Après tout, tout peut lui arriver et la série n’est pas à une tragédie près. Cela dit, à ce stade, il semble qu’il soit surtout question de montrer comment Chuck, d’outre-tombe, continue de tourmenter son monde. Inconsciemment, il a poussé Kim à bout et l’on voit à présent les conséquences.

En ce qui concerne Jimmy, même Mike réalise que ce qu’il fait est simplement en réaction à la mort de son frère. Il ne fait pas son deuil de manière saine et l’on ne peut pas vraiment être surpris.

Il se lance donc dans le « vol » qu’il a imaginé dans l’épisode précédent. En fait, en ce qui concerne Jimmy, Gus et Nacho, ce qui se produit ici est juste la suite logique de ce que l’épisode 3 a mis en place.

D’un côté, Jimmy prépare son dernier coup. De l’autre, Gus dévoile son plan bien plus complexe pour arnaquer le cartel afin d’obtenir ce qu’il veut — ce qui nous mène à une introduction de Gale (David Costabile) qui n’est, comme le voleur Ira, qu’une connexion de plus à Breaking Bad dans un épisode qui n’en manque pas.

L’ensemble apparait donc fonctionner en grande partie en mode automatique, illustrant combien Better Call Saul est désormais une machine bien huilée. Un peu trop par moment d’ailleurs, ce qui rend le rôle de Kim toujours plus important dans l’histoire, car elle est imprévisible.

Cet épisode 3 n’aide en tout cas pas à voir clairement la direction que Jimmy suit cette saison. La disparition de Chuck a laissé un vide de plus en plus notable et développer la partie criminelle du show permet de le combler en partie, mais pas totalement. Il manque cet angle personnel qui a donné à la série un bagage émotionnel qui complexifia Jimmy bien plus qu’on pouvait l’escompter.

Désormais sans son frère, Jimmy a perdu un repère majeur dans son existence et cette saison 4 de Better Call Saul va devoir s’occuper de le remplacer pour éviter de laisser le futur déjà connu dévorer le « présent ».

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires