Better Call Saul : Un homme changé (4.05)

Après s’être pleinement émancipée de Breaking Bad, Better Call Saul se raccroche étrangement plus que jamais à sa grande sœur. Rien que la scène d’ouverture nous ramène aux évènements qui se sont passés avant le départ de Saul d’Albuquerque après le fameux épisode « Ozymandias » (5.14 de BB).

La suite ne rectifie pas le tir avec la storyline de Mike dans laquelle il cherche quelqu’un pour construire le fameux laboratoire sous la laverie. À aucun moment la finalité du projet n’est explicitée, montrant que les scénaristes ne se soucient pas vraiment des spectateurs de la série qui n’ont pas vu Breaking Bad.

Ce n’est pas aidé par le fait que ce qui se passe à côté manque légèrement de direction. Cette semaine, Jimmy tente de trouver un moyen pour vendre des téléphones. Au lieu de faire son travail comme il se doit, il reprend ses vieilles habitudes et se salit les mains pour gagner son pain. Quand cela lui explose au visage, il réalise qu’il n’est plus Slippin’ Jimmy. C’est une autre vie qu’il a laissée derrière lui. À présent, il faut qu’il accepte de quel côté de la barrière il se trouve et il doit suivre la ligne qui a été tracée pour lui jusqu’à ce qu’il puisse redevenir un avocat.

Puisque l’on regarde Better Call Saul, on sait que même si Jimmy suit les règles, cela ne tournera pas en sa faveur. Il rêve de rouvrir son cabinet avec Kim et d’être un avocat plus puissant que jamais. Kim est l’inconnue dans l’équation, on ne sait pas où elle doit atterrir et, à voir comment elle se comporte, il ne serait pas étonnant qu’elle ruine sa carrière toute seule et ne soit plus en mesure de suivre Jimmy.

D’ailleurs, pour le peu que l’on voit Howard, on peut déjà imaginer que lui aussi pourrait causer sa propre ruine — détruit par sa culpabilité dans la mort de Chuck.

Cette saison 4 trouve donc toujours plus sa pertinence avec les personnages secondaires. Ceux qui sont au premier plan gagnent simplement du temps. On sait où ils vont, ce qu’ils doivent devenir. Les voir y arriver n’est pas dénué d’intérêt, mais ce n’est pas ce qui fait le charme de Better Call Saul, c’est en quelque sorte le bonus. Du moins, c’est ce que c’était jusque-là, mais cela change depuis peu et l’on peut espérer qu’il en découlera quelques surprises pour justifier cela.

En attendant donc, nous avons un épisode qui, une fois de plus, possède quelques scènes vraiment sympathiques qui jouent sur les forces des personnages et sur la formule de la franchise. Prises individuellement, ces scènes valent plus que ce qu’elle apporte à l’ensemble une fois qu’on les place dans le tableau que l’on nous dessine.

Dans ce sens, cette saison 4 de Better Call Saul manque encore d’enjeux. Rien ne menace plus Jimmy et, sans risque, quelle est la récompense ? Il reste donc Kim pour maintenir le cap, mais elle ne peut pas réellement le faire toute seule. On peut donc espérer que Jimmy va rapidement retrouver son énergie et se relancer dans le genre de projets qui a permis à la série de trouver sa voie en premier lieu.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires