Better Call Saul : Quelque chose de stupide (4.07)

Si la saison 3 de Better Call Saul était celle de la destruction de la relation entre Jimmy et son frère, il semble à ce stade que la quatrième soit celle de la séparation de Jimmy et Kim.

Nous reprenons ici avec un montage qui aide à faire passer quelques mois et à illustrer que, pendant ce temps, une distance de plus en plus importante s’est creusée entre Kim et Jimmy. Le couple tient encore, mais pour combien de temps ?

Cette question pourrait bien trouver une réponse rapidement. Dans son nouvel environnement professionnel, Kim déconnecte toujours plus du monde de Jimmy et se voit soudainement rappeler qu’il est le genre d’avocat qui n’a pas peur de tordre les règles. Cela la frappe tardivement dans cet épisode et il faudra donc patienter un peu pour découvrir jusqu’où elle est prête à aller pour l’aider à rester dans le droit chemin.

En attendant, le temps passe dans Better Call Saul et rien ne change beaucoup. Après tout, si Jimmy se doit de ne pas faire de vague pour récupérer sa licence et si Mike ne peut que superviser ses travailleurs pendant qu’ils construisent le laboratoire, il ne va pas se produire quelque chose de très palpitant.

Cependant, cet épisode laisse apparaitre que cette période d’accalmie est sur le point de se terminer et met donc en place les éléments qui vont précipiter l’émergence de problèmes de tous les côtés.

Ce n’est clairement pas un souci d’avoir un épisode qui fait de l’exposition, surtout après un bond temporel. Il faut bien remettre à plat la conjoncture, puisqu’environ 9 mois se sont écoulés. Néanmoins, quand on regarde cette saison dans sa globalité, il est difficile de ne pas être un peu fatigué par ses ralentissements qui surviennent à chaque fois que l’on nous suggère que les choses sont sur le point de se débloquer.

Cette saison 4 de Better Call Saul nous montre peut-être l’émergence de Saul Goodman de manière plus concrète qu’auparavant, Jimmy distribue même des cartes de visite sous ce nom, mais c’est une faible compensation. La structure de l’histoire impose un rythme irrégulier qui est une véritable distraction dans le sens où chaque élan donné par l’intrigue est rapidement coupé.

Le problème n’est pas tant ce qui est raconté, bien au contraire, mais l’approche narrative qui s’appuie trop sur des effets de styles et pas assez sur des éléments dramaturgiques.

Concrètement, cet épisode 7 fonctionne convenablement de manière indépendante, mais cela aurait dû être le début de la saison et non une mise en place avant d’entrer dans la dernière ligne droite. Il apparait clair que Better Call Saul nous délivre une saison de transition qui se doit d’introduire des éléments indispensables pour que l’histoire devienne ce que l’on attend d’elle, mais il n’y a pas grand-chose de pertinent qui est ajouté par-dessus.

Certes, la détérioration de la relation entre Jimmy et Kim est majeure pour la suite, mais les scénaristes la traite finalement comme étant un élément de plus et non le moteur de leur récit, et c’est peut-être là le problème.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link