Better Call Saul : Huell est un héros (4.08)

Cette saison 4 de Better Call Saul s’égare quand elle joue un peu trop sur ce que l’on sait du futur. Cet épisode 8 évite cet écueil en se concentrant sur la situation actuelle avec un problème assez immédiat, à savoir, l’affaire Huell.

En soi, Huell n’est qu’un clin d’œil supplémentaire à Breaking Bad, une figure familière qui sert à établir une relation qui durera, mais il pourrait très bien être quelqu’un d’autre, ce n’est pas ce qui compte ici.

L’idée est que Kim se lance dans le genre de plans qu’affectionne tant Jimmy. C’est à la frontière de la loi, c’est juste une arnaque de plus et il est question de bluffer la partie adverse. Cela nous ramène à cette période où le couple menait des petites arnaques au restaurant pour s’amuser. À ce moment-là déjà, Kim montrait qu’elle aimait cela et c’est clairement une des choses qui a permis à leur relation d’être crédible. Elle sait qui est Jimmy et elle ne le rejette pas, au contraire.

Cela s’inscrit dans quelque chose de plus large qui a été exploré dans cette saison 4 de Better Call Saul, le fait que tant de personnages sont forcés de faire des choses qu’ils n’aiment pas. Kim s’est peut-être battue pour avoir Mesa Verde, mais le droit bancaire l’irrite plus qu’autre chose. De son côté, Nacho n’a qu’une envie, il veut retrouver sa liberté et il est pourtant obligé de s’occuper de la collecte des Salamanca. Enfin, nous avons les ouvriers qui construisent le labo et qui commencent à trouver le temps long, et Mike qui apparait être de plus en plus pressé de se débarrasser d’eux. Même Jimmy ne déroge pas à la règle, vendant des téléphones au lieu de pratiquer son travail d’avocat.

Le twist ici est que, alors que sa relation avec Kim semble avoir atteint un point de non-retour, s’associer avec lui pour sauver Huell ne va pas exactement mener là où l’on pouvait s’y attendre. En fait, la fin de l’épisode joue justement contre les attentes, explicitant toujours plus que cette saison est vraiment celle de Kim et de son voyage.

Il faut dire que, dernièrement, avec tant de références à Breaking Bad qui ont quelque peu poussé à remettre en cause l’émancipation de Better Call Saul qui fut une des grandes réussites des deux précédentes saisons, Kim reste un électron libre – tout comme Nacho, mais il est un peu trop négligé malheureusement.

Plus que jamais, on peut se demander ce que Kim va faire et se concentrer là-dessus aide cet épisode à éviter les problèmes des récents épisodes. Dommage par contre que la partie avec Mike soit toujours si peu enthousiasmante.

Quoi qu’il en soit, à l’approche de la fin de cette saison 4 de Better Call Saul, un épisode comme celui-ci est le bienvenu pour rappeler quelles sont les forces de la série.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link