Better Off Ted – Pilot (1.01)

Ted est à la tête de la recherche et du développement chez Veridian. Il aime son job. Un jour, on lui demande de congeler Phil l’un de ses chercheurs. Sa fille trouve que c’est une mauvaise idée, alors Ted va tenter de convaincre Phil de ne pas le faire, mais il ne changera pas d’avis.

Quand on a vu le trailer de Better Off Ted, on a vu le Pilote de Better Off Ted. Mais vu que nous avons un nombre minimum de mots à écrire par review, je vais essayer de m’étendre un peu.

Alors voilà, Ted, il fait de la R&D pour Veridian. Dans cette boite ils font tout, à partir du moment où on peut l’imaginer. Dès le départ, le grotesque de la situation à tendance à rappeler Testees sans le mauvais gout (oui, il ne reste donc plus grand-chose). Ce qui change c’est l’emballage. Ici, on joue la carte parodie/non-sens à l’extrême, mais avec décontraction. Le problème c’est que cela manque clairement de substance.

Pas de demi-mesure dans Better Off Ted, même dans le montage qui instaure un rythme continu qui amplifie encore plus l’impression « spot publicitaire » que la musique et la narration imposent. De plus, les choix artistiques installent un certain humour, qui n’est pas mauvais pour commencer, mais qui ne semble pas être en mesure de perdurer.

Bref, regardez le trailer et vous aurez une idée de ce que réserve le Pilote. Ce n’est pas mauvais pour autant, au contraire, ça se laisse suivre sans déplaisir et le temps passe tellement vite que la fin abrupte surprend. Malheureusement, il n’y a pas vraiment d’indice sur ce que pourrait donner la série sur la longueur. Une fois ce clip de 22 minutes achevé, on peut reprendre le cours normal de notre programmation.