Better Than Us : Robots après tout ? (Séries Mania)

La 8e édition du Festival Séries Mania se déroule à Paris du 13 au 23 avril 2017. Présent sur place pendant quelques jours, Thomas couvre ainsi l’évènement et les séries qu’il découvre à cette occasion. Retrouvez tous les articles concernés en cliquant sur le tag Festival Séries Mania.

Si l’on considère que ce sont pratiquement les Russes qui ont inventé la science-fiction avec Isaac AsimovIsaac Asimov, il apparaît normal de voir enfin des créateurs de séries locaux s’emparer du sujet. Il est difficile de savoir si d’autres séries du genre ont déjà été faites là-bas, mais celle-ci (dont deux épisodes ont été projetés à Séries Mania) a en tout cas tout le potentiel pour s’exporter et séduire un peu partout sur la planète. C’est une de ses forces, aussi bien qu’une de ses faiblesses.

Dans un futur non déterminé, mais qui ne semble pas très lointain, les robots ont envahi notre vie quotidienne. Brancardiers, aide-ménagers, assistants divers ou encore prostitués, ils sont partout et sont plus humains que jamais. Sans doute régis justement par les trois lois de la robotique de l’auteur suscité, ils sont à nos ordres et ne doivent en aucun cas se défaire de notre autorité. Cela change quand un entrepreneur peu scrupuleux achète à prix d’or un robot femme sur le marché noir, prototype d’un nouveau genre. Tuant — alors que c’est censé être impossible — un agent de l’entreprise Cronos et s’en échappant, elle trouve refuge auprès d’une petite fille, dont le père Georgy vient d’en récupérer la garde. Ce dernier, médecin légiste de son état, se retrouve malgré lui embarqué dans cette histoire de meurtre commis par l’androïde.

Production russe, mais clairement tournée pour une exploitation planétaire, Better Than Us cherche l’universalité. Dans un Moscou qui ressemble au Los Angeles de Her de Spike Jonze (bâtiments blancs étincelants, homogénéité des décors et costumes, communauté hétéroclite…), tout est fait pour ne pas s’identifier à une ville précise et à une culture. Le casting, entièrement russe, pourrait presque être américain ou européen, tant les profils habituels ont été évités. C’est donc, et c’est un peu dommage, un pur produit d’export.

Cela n’enlève en rien les qualités de la série. Avant toute chose, Better Than Us cherche à interroger l’humanité des robots et la « robotisation » des humains. Si les storylines autour de Cronos, entreprise ultra-capitaliste et cynique qui fait peu de cas du sort de ses employés, sont un peu rebattus, l’histoire de Georgy et de sa famille réussit à toucher. Père de deux enfants, un peu largué, mais désireux de ne pas les perdre, la volonté de l’homme de maintenir sa relation avec eux est convaincante. Si le conflit avec son fils ado n’est jamais loin, il prend cependant et sans hésiter son parti quand il le faut, quitte à s’attirer des ennuis par la suite.

Quant à sa petite fille qui se trouve à la fois un doudou, une copine de jeu high-tech et une protection avec l’androïde potentiellement mortel, la série oppose donc la candeur de l’enfance face aux calculs et aux algorithmes, mais aussi, la suite de la série nous le dira probablement, l’intégration et la compréhension des émotions par les machines, qui feront peut-être d’eux des êtres meilleurs que nous.

À l’esthétique léchée et futuriste, Better Than Us ne sacrifie jamais les aspects robotiques et technologiques à l’évolution des personnages. Si la série n’évite pas tous les clichés, elle réussit le pari de l’anticipation réaliste, des questionnements éthiques et des émotions non feintes. Le rythme, alternant entre suspense et poésie, fascine et envoute. C’est donc une réussite, qui ne se base que sur deux épisodes visionnés, mais qui devrait captiver par son propos autant que par sa réalisation, et ce bien au-delà de ses frontières russes.

Le cycle des robots, Tome 1 : Les robots
List Price: EUR 6,00
Price: EUR 6,00
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link