The Big Bang Theory – The Convention Conundrum (7.14)

The Big Bang Theory – The Convention Coundrum

N’ayant pas réussi à avoir des places pour le Comic-Con, Sheldon se met en tête de créer sa propre convention. Leonard, Raj et Howard, eux, tentent d’obtenir des tickets par d’autres moyens. Les filles sortent et essaient de déterminer si elles sont devenues adultes.

Cette semaine, The Big Bang Theory repasse par un repère dans l’année du geek : le Comic-Con. Or, malgré une surveillance acharnée, les garçons ne parviennent pas à avoir de places pour y assister, donnant une scène d’ouverture drôle, surtout grâce à Penny et à son recul légendaire sur les passions de ses amis.

Il n’est cependant  pas question de se lamenter plus d’une scène et de rester dans son salon sans tenter quoi que ce soit. Leonard, Raj et Howard veulent y aller coûte que coûte même si pour cela, ils doivent emprunter une voie un peu moins orthodoxe. S’en suit alors la mise en contact avec un vendeur sur Internet qui peut leur vendre ce qu’ils recherchent. Mais encore faut-il qu’il arrive. Les scénaristes arrivent très bien à retranscrire l’immaturité qui reste chez nos geeks, ne serait-ce que par la frayeur qu’un inconnu peut avoir sur eux. Cette partie de l’épisode est anecdotique, mais prête à sourire plus d’une fois.

De son côté, Sheldon, dépité, veut lancer son propre Comic-Con. Comme toujours, une idée farfelue peut l’emmener loin, surtout lorsqu’il s’agit d’approcher des stars du monde de la science-fiction. Sauf que cette fois-ci, il rencontre James Earl Jones aka la voix de Dark Vador aka la voix de Mufasa. Sa première rencontre avec son futur invité est résolument hilarante, créant immédiatement un duo qui va porter l’épisode à un autre niveau. Jones aime s’amuser et cela ne l’ennuie pas du tout d’avoir quelqu’un comme Sheldon auprès de lui. Toutes leurs scènes fonctionnent à merveille pour finir en apothéose avec Carrie Fisher ou encore le sauna (« Aie Aie Bang Bang »). Si James Earl Jones pouvait revenir, on lui ouvrirait grand la porte.

Penny, Bernadette et Amy héritent une nouvelle fois d’une storyline commune et quelque peu inutile. Elles sortent et essaient de savoir ce qu’est être adulte et si elles le sont devenues au fil des années. Bien que cela donne naissance à quelques bonnes répliques, il est dommage de voir qu’elles ne sont jamais mises en avant et se contentent des miettes de l’épisode. Surtout qu’avec de tels personnages, il y a largement de quoi faire.

En somme, The Convention Conundrum aurait pu être un épisode mineur de la saison et s’il reste bancal, il est sauvé en grande partie par Sheldon et James Earl Jones grâce auquel il souffle un vent de fraîcheur. En espérant qu’il revienne et que les scénaristes arrivent à trouver un équilibre avec tous leurs personnages.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link