Bill et Barb se voient discrètement, en amant, ce qui fait penser à Nicki qu’il va bientôt amener une quatrième femme. Margene tente d’être plus autonome. A Home Plus, une employée vient voir Bill pour lui dire qu’elle soupçonne Don d’être polygame.

Bill a une aventure… avec sa femme. C’est mal ! Enfin, c’est une façon de voir les choses, et connaissant l’organisation de la famille, pour Nicki, c’est une mauvaise chose. Cette dernière se rend compte qu’il se passe quelque chose de pas très net avec son mari. Elle est contente qu’il y ait une quatrième, tout comme elle réprouve l’idée qu’il voit une femme en dehors du mariage. Par moment, on a tendance à oublier la conception du mariage de la famille Henrickson, ce qui rend certaines réactions surprenantes. Mais voilà, quand elle va réaliser que la maitresse, c’est Barb, elle va avoir du mal à le digérer, et trouve une parade pour ramener son mari vers elle, elle déclare être prête à avoir un nouvel enfant.

Pour Margene, les choses sont aussi stressantes, mais d’une autre façon. Après une réflexion de Barb, elle va tenter de devenir un peu plus indépendante. Elle se lie alors d’amitié avec la voisine et se lance dans la décoration de sa maison. Bien entendu, ce qu’elle fait est critiqué par les deux autres femmes – pas la décoration. La protection de la famille prime, et Margie est le maillon faible, comme dirait Nicki. Ce n’est pas que la jeune femme veut mal faire, mais sa candeur la met souvent dans des situations dangereuses.

En dehors de ça, on s’intéresse brièvement à un autre membre de la famille, Ben. Il est difficile de savoir où l’on veut nous mener avec le jeune obsédé qui n’arrive pas à se contrôler. Contre l’avis de sa petite-amie, il se tourne vers la religion. Nous verrons bientôt où cela l’emmènera.

Côté business, Bill et Don lancent donc leur offensive contre Roman. Ils contactent une personne au bureau du procureur. Les deux hommes ont déjà remporté la première manche en fournissant les chiffres que l’avocat de Juniper Creek avait réclamés. Seulement, voilà, Alby n’est pas le plus intelligent des hommes et n’a pas fait la requête de la manière dont il aurait dû. Bref, sur le plan légal, cette affaire a encore du chemin à faire, et d’autres embuches viendront se mettre sur le chemin de Bill.

Ce cinquième épisode n’est pas le mieux écrit de la saison, jusque là, pas de doute. Plus particulièrement, la façon dont est gérée l’histoire entre Barb, Bill et Nicki. Cela devient répétitif assez rapidement. Résultat, les autres histoires en pâtissent. Par exemple, Margene aurait mérité plus de temps à l’écran, surtout ses scènes avec la voisine. Même chose pour Ben. Lui consacrer plus de temps pourrait donner de l’intérêt à son histoire qui reste très inconsistante dans sa forme actuelle. Malgré tout cela, l’épisode reste plaisant à regarder. L’affaire entre Roman et Bill est un peu mise en retrait, ce qui n’est pas un mal. De plus, l’histoire de l’employé qui soupçonne Don pourrait avoir des conséquences intéressantes, ce qui est d’ailleurs assez ironique, sachant qu’il reproche souvent à Bill de prendre trop de risques. À suivre, donc…