Bill veut convaincre ses femmes que l’achat de Weber Gaming est une bonne chose pour la famille. Nicki s’inquiète pour son père. Alby veut prendre le contrôle de Juniper Creek.

Le précédent épisode commençait en donnant l’impression d’être un épisode de transition, ce qui ne fut pas le cas. Pour cet épisode, on ne peut pas en dire autant, car l’on ne fait que rebondir sur les précédents évènements pour mettre en place les suivants, sans vraiment avancer. La suite se montrera surement plus consistante, mais il ne faut pas tout enlever à ce neuvième épisode de la saison.

Bill veut donc l’approbation de ses femmes dans l’acquisition de Weber Gaming. En fait, il ne le veut pas vraiment, mais c’est un moyen pour leur faire croire qu’elles ont leur mot à dire, bien qu’en cas d’opposition, il aurait fait sans. Le souci vient de la moralité des jeux d’argents, ce qui n’est pas surprenant, c’est donc de voir Barb et Nicki s’opposer dans ce débat, par contre, il est intéressant de suivre le cheminement de Margie, elle qui a tendance à ne pas trop se poser de question. La troisième des Sister-Wives semble apprécier l’idée d’avoir le pouvoir de décision, d’être celle qui est en position de force, même si, en fin de compte, elle n’en retire rien de particulier. Il faut dire que Ben vient lui brouiller les idées, sans parler du travail de Barb pour la convaincre. Au final, elle se montrera plus mature et réfléchie que d’habitude.

Ce ne sera pas la même chose pour Nicki qui se voit tentée par une nouvelle obsession financière. Après l’achat compulsif, la voilà dans les jeux d’argent. C’est par cela que l’on conclut, mais là encore, le chemin emprunté pour y arriver se montre plus intéressant que la conclusion. En fait, si on y regarde bien, Nicki a ses pulsions dépensières en cas de frustrations. Avec sa mère qui ne veut plus la voir, son père qui est à l’hôpital, et Rhonda qui les dénigre à la tv, elle trouve ainsi une échappatoire.

Pour son frère, les évènements vont être plus de l’ordre de l’opportunité. Le voilà à utiliser le malheur de la famille pour prendre la place de son père. La mascarade est assez énorme, mais le désespoir d’Adaleen va aider. Cette saison n’est pas la bonne pour Roman. Lui qui était une figure du pouvoir, un meneur, il se voit piétiné par son fils alors qu’il sort à peine d’une dure bataille.

L’épisode va également s’intéresser brièvement à des petites choses, comme Lois qui veut divorcer, Joey qui veut essayer de voir ce que ça fait d’avoir une seconde femme, ou encore, Ben qui semble devenir encore plus extrême dans sa religion, et enfin, Barb qui veut que Sarah refréquente Heather, histoire de l’éloigner de Scott. Ce n’est pas inintéressant, loin de là, mais ce ne sont que des petits éléments qui trouveront plus tard une plus grande place dans l’histoire.

Au final, l’épisode sert effectivement de transition, mais n’est pas dépourvu d’intérêt pour autant. C’est l’occasion de s’intéresser à des choses en retrait par rapport aux affaires de Bill qui monopolisent beaucoup d’attention cette saison.