Après la catastrophe de l’élection de la mère de l’année, Barb se cloitre chez elle, laissant Nicki et Margene la responsabilité de tout gérer. Bill tente de découvrir qui est derrière tout ça, tandis qu’un polygame est pourchassé par les autorités pour avoir détourné des mineurs, ce qui met la communauté polygame dans une situation délicate. Wanda est accusée de la tentative de meurtre d’Alby.

Nous reprenons donc deux semaines après la fin de la première saison. Au premier abord, rien n’a changé, sauf pour Barb qui ne s’est toujours pas remise et qui ne sait plus quoi faire : rester ou quitter Bill. Il est clair que c’est un peu surprenant de reprendre la saison, pensant qu’il y aurait des conséquences, mais qu’en fait, non, rien n’a bougé, ou presque. Cela en est presque décevant, étant donné l’intensité du précédent final, mais l’histoire reste quand même cohérente.

Pour le moment, nous ne savons toujours pas qui est derrière ce débâcle, et il semble que Wendy la comptable ou les voisins n’y sont pour rien. Quant à Roman, il appelle Bill personnellement pour lui assurer son soutien. Il faut dire que pour le prophète, les temps sont durs. Entre l’histoire avec Alby, et surtout le polygame en fuite qui les fait tous passer pour des criminels en puissance, il ne peut pas risquer que d’autres ennemis tentent de l’attaquer maintenant.

Pour ce qui est de l’affaire « Alby », il semble que tout ça soit bénéfique pour Wanda qui pourrait bien s’en sortir. D’un autre côté, la place de Joey à l’UEB semble être un atout supplémentaire, car Roman a besoin de lui et peut lui offrir une solution à tout le problème, même s’il reste quand même en mauvaise position, car, en cas de refus, Wanda pourrait bien lui être enlevé. On se doute que cette histoire de vote nécessaire au prophète n’est pas introduite ici de manière anodine. N’oublions pas qu’il s’agit d’une reprise et qu’il faut mettre en place quelques intrigues pour relancer la saison, en plus de clôturer celles de la dernière.

Dans cet esprit, nous allons nous intéresser à Sarah. Cela surprend un peu, étant donné qu’elle a souvent été mise en retrait, et que l’on s’attendrait plus à voir Ben prendre plus de temps d’antenne qu’elle. Sarah, donc, a souvent exprimé à Heather le fait qu’elle n’aimait pas la façon de vivre de sa famille. Elle décide dons de se rendre dans un groupe de soutien, sous un autre nom, de façon à pouvoir en parler à des gens qui pourraient l’écouter. Surprise pour elle, même parmi ses anciens mormons, elle se retrouve seule. Elle va finir par se faire accoster par un des membres qui pourraient l’aider. On risque donc d’en entendre de nouveau parler.

Pour conclure, ce season premiere est efficace dans sa tache. Il conclut la saison précédente, sans pour autant mettre un trait sur tout ce qui s’est passé, et lance de nouvelles intrigues, même si cela est fait de manière assez discrète. La vie de la famille Henrickson peut reprendre de plus belle, Barb reprenant sa place et Bill acceptant ses erreurs. La nouvelle conjoncture mise en place pourrait donc se montrer intéressante en termes de développement des personnages.