Bill tente de convaincre les membres de l’UEB de se débarrasser d’Alby. Adaleen a réussi à s’enfuir avec roman et arrive chez Nicki. Margene renoue avec Ana. Sarah veut sauver son frère.

Comme on pouvait s’en douter, ce dernier épisode de la saison est dense, mais ne conclut pas grand-chose, comme ce fut déjà le cas à la fin de la précédente.

D’un côté, nous avons Alby et Bill qui complotent l’un contre l’autre, chacun à sa manière. Le plus stupide dans tout ça, c’est que Bill veut juste Weber Gaming et ne plus avoir à faire à l’UEB. Si Alby avait lâché prise il y a déjà quelque temps, il n’aurait pas eu de problèmes, mais maintenant, son beau-frère planifie de se débarrasser de la famille Grant au grand complet. Pour commencer, il a Roman sous la main, c’est un bon départ, bien que l’on a du mal à vraiment comprendre tout son plan. Il faut dire que depuis le commencement, personne n’a vraiment suivi, que ce soit Don ou ses femmes. S’agit-il de vengeance ou de business ? Là encore, on voit bien où il veut aller, mais que ce soit l’une ou l’autre des deux solutions, la finalité reste vague. Plus l’épisode avance, et plus les choses prennent forme, mais le but à atteindre reste flou, et cela perturbe Nicki, Joey et tous ceux qui tentent de comprendre. À la fin, il suivra une certaine logique et laissera Roman reprendre sa place. C’est là que l’on arrive à l’inachevé, car pour Bill, tout est fini, mais il ignore qu’Alby a trahi ses parents et, du coup, on reste dans l’expectative.

Si l’on suit le schéma déjà utilisé précédemment, cette histoire risque de ne pas trouver de conclusion au début de la saison suivante. Il serait pourtant bien d’aller de l’avant, car les conflits entre Roman et Bill commencent à être un peu usés.

Bref, ce n’est pas tout ce qui se passe dans ce season finale, car Margene renoue avec Ana. On croyait que la potentielle future 4ème femme était de l’histoire ancienne, mais elle fait un retour remarqué, Margie faisant tout pour cela. C’est ceci ou peut-être sa brève discussion avec Adaleen, mais Barb va changer dans cet épisode. Elle va emmener Margie chez Pam et révéler à cette dernière la vérité sur la famille. Une fois cela fait, elle dit à Bill qu’elle le suit à100%. C’est un peu comme si, après toutes ces années, elle décidait enfin de devenir polygame. Une très bonne chose, car Barb, elle aussi, commençait à souffrir de la redondance de ses intrigues.

Ensuite, nous avons Sarah qui, contrairement à sa mère, veut s’éloigner le plus possible des croyances de la famille, au point d’aller se donner à Scott. Mais avant d’en arriver là, elle veut essayer de sauver Ben. Ce dernier croit en son père et dans les principes de leur religion, mais pour sa sœur, et Heather, il est endoctriné, comme dans une secte. Il est clair qu’il ne va pas se tourner vers une autre religion, ce qui n’empêche pas sa sœur d’essayer. Elle est entrée dans une phase de rejet total, convaincue que  le style de vie de sa famille est mal. De là à aller perdre sa virginité, il y a un pas qui n’est clairement pas assez bien traité. Elle a beau être désespérée et faire ça comme un signe de rébellion contre ses parents, elle pouvait faire bien d’autre chose avant d’en arriver là. Durant toute la saison, son histoire n’a pas toujours bénéficié de toute l’attention qui aurait dû lui être accordée, du coup, il y a encore beaucoup de flous dans ses motivations, et surtout, un manque de développement dans sa relation avec ses parents. Elle les blâme, mais ne les confronte pas.

Bref, beaucoup d’inachevés pour cette saison qui a un peu trop regardé en arrière, avant de prendre son envol. Les scénaristes jouent la sécurité en se bornant aux mêmes intrigues, mais ce n’est pas toujours une bonne chose. Les nouvelles histoires de la saison n’ont pas toutes été convaincantes, comme avec l’oncle Eddie, entre autres, cela a été survolé. L’intégration d’Ana n’est, par contre, pas un mal. Espérons que cela ira de l’avant à la reprise.

Cette conclusion est un peu frustrante sur certains points, mais réussit quand même à donner ce que l’on attend d’une fin de saison, une raison pour revenir l’année suivante. On sent la promesse de changement, sera-t-elle tenue ?