Joey est en prison et Bill a décidé de faire pression sur Roman pour que ce dernier fasse retirer les charges portées à son encontre. Pour ce faire, il se rend à la réunion de l’UEB et vote contre son beau-père. Lui et Nicki se rendent ensemble à la réunion de famille des Grant, tandis que Barb tente de gérer le comportement de Ben avec Margene.

On continue donc les éternelles tractations entre Bill et Roman. Une fois Joey libre, il serait assez bien de stopper cette ritournelle quelque peu.

Bill fait donc pression sur Roman, et cette fois, c’est pour faire libérer Joey. Il faut dire que l’on ne sait pas où est Wanda, Lois étant trop occupées avec son nouveau business – celui qu’elle a caché à Bill – pour tenir en laisse sa belle-fille, malgré son instabilité. Un nouveau Henrickson est d’ailleurs en ville, Eddie, l’oncle maternel, un autre exemple de réussite dans la famille. Ce dernier aide d’ailleurs sa sœur, en plus de profiter de son argent et de sa nouvelle femme.

Bien moins chaleureux, ou, tout du moins, bien plus tendu, les Grant se réunissent. Une chose rare, vu la taille de la famille du prophète. Bien entendu, Alby n’est pas aux anges, poussé par son père à faire ce qu’il faut pour le bien-être de la famille – mais pas le sien. Il va alors compliquer les choses.

Il va quand même se passer des choses plus « calmes » durant ces quelques jours, notamment, entre Roman et Bill. Le premier essaie d’enterrer la hache de guerre, mais ses intentions vont telles tenir la longueur, surtout après ce que va faire Rhonda. La future femme du prophète n’a pas vraiment envie de le devenir, et va profiter du départ précipité de Bill pour se glisser dans le coffre de sa voiture, et ainsi, rejoindre Barb.

Ceci conclut l’épisode, mais pour Barb, il y a déjà eu beaucoup de choses assez stressantes durant la journée. D’un côté, sa sœur qui continue son travail de sape, et qu’elle soupçonne être responsable de la débâcle chez le gouverneur, mais il y a aussi Ben. Ceux sont deux histoires qui ont déjà été introduites durant la saison précédente. La relation avec la sœur ne change pas, mais pour Ben, les choses s’empirent. Sa relation avec Margene est assez ambiguë, pour tout le monde, sauf la concerner. Il est d’ailleurs surprenant de la voir réagir aussi intensément quand sa Sister-Wife va l’accusé d’être « trop proche » de leur fils. Cela a au moins le mérite d’être clair, et correspond tout à fait à la mentalité de la jeune femme, de sa perception de la famille. Il a déjà été évoqué vaguement qu’elle cherchait une famille quand elle a rencontré Bill, et cela est manifestement ce qui la fait fonctionner. L’accusation de Barb est clairement insultante de son point de vue. Pour Ben, et bien, il est toujours difficile de le situer. Sarah a des opinions assez nettes, mais lui, depuis le début, il semble se battre contre quelque chose qu’il n’arrive pas à cerner lui-même. Du coup, il est assez déroutant.

Cet épisode semble annonciateur de changements. Il faut dire que ce début de saison a du mal à sortir des intrigues de la précédente, bien que certaines choses aient changé, dans le fond, cela fait un peu du surplace.