Big Love – Rough Edges (3.08)

La mort de Kathy a secoué tout le monde. Alors que l’enterrement se prépare, Bill voit son casino bloqué par Ted qui lui refuse également toujours l’accès à la lettre. Nicki va être obligée de révéler ce qu’elle faisait à son travail.

Après avoir dû admettre qu’elle prenait la pilule, Nicki n’en a pas fini de se retrouver avec le nez plongé dans ses mensonges. Il faut avouer que l’acharnement mit par Ray pour continuer à la fréquenter laissait présager qu’à un moment ou un autre elle se trouve dans l’obligation de lui dire la vérité. C’est arrivé au pire instant, car Bill va être là quand l’assistant du procureur découvre tout.

Avec la mort de Kathy, les choses se poursuivent de mal en pis, de toute façon. Bill se retrouve une nouvelle fois pris au croisement de tous les feux. D’un côté, Ted fait tout pour lui nuire, en commençant par le casino, ensuite il apprend donc pour Nicki, et enfin, le revoilà en mauvaise posture avec les Green. Hollis et Selma font presque passer Roman pour un saint.

C’est approximativement tout ce qui sera développé dans cet épisode, et c’est déjà pas mal, car au bout d’un moment, on se demande si quelque chose de bien va arriver, ou si tout ça finira par trouver une conclusion.

À la maison, Barb tente de garder intacte la cohésion familiale, ce qui se révèle toujours plus dur. Voilà que Cindy passe avec, comme souvent, ses idées bien arrêtées sur ce que sa sœur doit faire.

Sarah est en retrait. Le contrecoup de la perte de son enfant l’a plongé dans un état de confusion plutôt avancé.

De son côté, Margie veut lancer son business sur internet. Sa dépression semble s’être estompée, même si cela ne pourrait être qu’une impression donnée par le fait qu’elle est restreinte, elle aussi, à l’ arrière-plan durant la majorité de l’épisode.

Pour Don, rien ne va plus. Ses femmes ne comptent pas revenir et sa dernière tentative de réconciliation a échoué. Il est souvent regrettable que ce personnage soit si secondaire, car son histoire aurait pu s’avérer assez intéressante, apportant un angle plutôt inédit, mais l’associé de Bill n’a pas véritablement une place de choix, restant cantonné à quelques scènes accessoires.

On finit par Roman qui profite de l’enterrement pour faire une réentrée à Juniper Creek. Il n’est pas accompagné d’Adaleen qui, pour la première fois, semble rencontrer des difficultés à soutenir son mari.

Dans tout ce remue-ménage, c’est Lois qui va quelque peu surprendre. Elle se montre être un véritable soutien pour Wanda et se révèle réellement émue par la mort de Kathy.

Big Love installe donc de nouveau tous ses personnages sur une route dangereuse, les Henrickson en tête. Le dernier tiers de la saison s’annonce foncièrement des plus obscurs. Les enjeux sont bien mis en place, même si certains se préciseront certainement dans un avenir proche.

Pour finir, Zeljko Ivanek rejoint la série dans la peau de JJ, le frère de Wanda. Il ne fait qu’une scène, mais utilise à merveille son talent pour imposer sa présence. On se doute que de lui ne viendra surement rien de positif non plus. Il ne va clairement pas attendre longtemps avant de se révéler. A suivre, donc.