Barb apprend que sa mère va se remarier par le journal. Elle décide donc d’aller la voir. Alby fait chanter Nicki pour qu’elle pousse Bill à se débarrasser de Weber Gaming. Sarah découvre que Scott fréquente d’autres femmes.

La fin de saison est proche, et ça se sent. Même si le mariage de la mère de Barb prend une bonne partie de l’épisode, la pression monte autour de Weber Gaming et d’Alby.

Ce n’est donc pas le gros évènement qui a vraiment de l’importance, même si pour Barb, cela en a. Il faut dire que pour elle, avoir perdu le contact avec sa mère est encore une blessure béante. Du coup, la voilà de nouveau tiraillée entre ses choix de vie, ses enfants, ce qu’elle veut pour eux, et sa mère. Il y a aussi sa sœur, mais il vaut mieux qu’elle l’évite. Bref, on se surprend à la voir réagir aussi énergiquement à des détails que toutes ses années de mariage polygame aurait dû lui faire accepter différemment. En fait, elle réagit comme si sa décision était encore récente et qu’elle n’arrivait pas à totalement accepter les sacrifices pour lesquels elle s’est engagée. C’est le paradoxe Barb qui réside au cœur de la série depuis son commencement, et qui ne fléchit pas.

Le mariage n’est pas vraiment intéressant. En fait, la relation avec la mère est plutôt bien écrite, mais l’environnement, les circonstances, et ce qui va se passer avec les autres femmes, est un peu trop gros pour ne pas ressembler à du remplissage. La fin restera d’ailleurs assez ambigüe et frustrante. Une affaire à suivre entre Barb et sa mère.

Donc, il n’y a pas que cela dans l’épisode. Alby répand son venin. Il n’a jamais été une lumière, et même si d’un côté ses intentions sont louables, de l’autre il reste brutal, vicieux et certainement pas apte à occuper la place de son père. Il n’y a qu’à voir comment il boit les paroles d’Hollis Greene, alors que celui-ci est clairement responsable de l’état de Roman et qu’il cherche à se venger. Mais peu importe, Alby n’entend que ce qu’il veut, du moment que ça va à l’encontre de Bill.

Nicki va donc recevoir plusieurs informations de son frère, et là encore, on peut être surpris de sa réaction, c’est le paradoxe Nicki. Son mari n’a eu de cesse de lui démontrer qu’il la soutenait quoi qu’il arrive et qu’il ne la traiterait jamais comme on pourrait le faire à Juniper Creek, mais peu importe, elle reste ancrée dans ses idées, buvant les paroles d’Alby, qui sait comment la manipuler.

Ce dernier va aussi s’en prendre à Joey, Kathy et Wanda. Enfin, en apparence. On pourrait croire qu’ils se sont enfuis à temps, mais la réaction de Lois vient semer le doute. En fait, on peut se demander ce qui serait le pire pour Kathy. La pauvre femme a été promise à Frank, et d’un autre côté, Wanda semble commencer à douter, et pense à l’ajouter à sa liste de victimes. Joey pourra-t-il la protéger ?

La fin est toute proche donc, un seul épisode, et on ne risque pas de voir tout se démêler devant nos yeux. Ce que l’on peut retenir de cet épisode, et ce que Bill ne doit pas oublier, c’est que Margene est la seule à être derrière lui à 100%, et qu’il ferait mieux de resserrer les liens de la famille avant que ça ne parte dans tous les sens.