Black Sails : Les Pirates de New Providence (I. – 1.01)

25 Jan 2014 à 9:38

Black Sails : Les Pirates de New Providence (I. - 1x01)

L’équipe du capitaine Flint aborde un navire à la recherche de cargaisons précieuses. Ils reviennent avec John Silver, un ambitieux cuisinier, et un journal de bord où la page la plus importante a disparu.

Depuis quelque temps, les histoires de pirates étaient la spécialité de la chaine anglaise Sky One, mais cela est en passe de changer, puisque Starz s’y met avec Black Sails, produite par Michael Bay, et NBC devrait nous livrer Crossbones (avec John Malkovich) d’ici peu.

Black Sails ne nous parle cependant pas de n’importe quels pirates, étant donné que le show se déroule dans l’univers du classique de Robert Louis Stevenson, L’île au trésor. Le jeune Jim Hawkins n’est pas encore de la partie et on pourrait ne jamais le voir ici dans la mesure où nous rencontrons John Silver (Luke Arnold) au moment où il rejoint l’équipage du capitaine Flint (Toby Stephens).

Dans ce premier épisode réalisé par Neil Marshall (The Descent, Game of Thrones), il est bien entendu question de faire les présentations. Cela dit, c’est en premier lieu la beauté des décors qui attire l’attention. Il faut dire que démarrer une histoire de pirates par l’attaque d’un bateau n’est pas franchement original, même si la mise en scène est énergique. Il fallait au moins ça pour lancer la machine, car la suite de ce pilote ne sera pas noyée dans les scènes d’actions.

Rapidement, on veut nous expliquer comment fonctionne le petit monde des pirates. Tout est fait pour que l’on saisisse les codes, même si pour cela on va jusqu’à nous les répéter 3 fois. Ceci est un peu agaçant par moment, tout particulièrement quand il s’agit clairement de simplement caractériser un à un les protagonistes le plus vite possible afin de pouvoir passer aux suivants. Il y a du monde dans Black Sails et les personnages, comme les scénaristes du show, ont visiblement beaucoup d’ambitions.

C’est d’ailleurs ce dernier élément qui est le plus séduisant dans ce pilote. Voir Silver et Flint mener leurs affaires de façon diamétralement opposée avec, au milieu, des luttes de pouvoirs qui se dessinent dans une conjoncture politique complexe qui prend forme, c’est assez intrigant pour donner envie de s’investir dans la série. En dépit de ça, il faut aussi reconnaitre que cela fait rapidement naitre quelques frustrations et une pointe d’anxiété sur ce qui va bien pouvoir sortir de tout cela.

Avec seulement huit épisodes, cette première saison devrait pouvoir sans tarder commencer à livrer ses secrets et, en attendant, Black Sails a l’avantage certain de nous embarquer dans un voyage qui est indéniablement dépaysant. L’histoire a en tout cas du potentiel et de l’énergie, quand celle-ci ne s’évapore pas dans trop de digressions.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link