Blunt Talk : Patrick Stewart fait son show (Pilote)

24 Août 2015 à 11:19

Blunt Talk avec Patrick Stewart

Patrick Stewart jure et consomme de la cocaïne. Acteur shakespearien, interprète du fameux Capitaine Picard de Stark Trek : The Next Generation et Professeur Xavier dans les films X-Men, Stewart est présenté comme l’attrait principal de Blunt Talk. La comédie de Starz propose de mettre en scène l’acteur dans un genre dans lequel on n’a pas forcément l’habitude de le voir. Il a déjà – sans surprise — fait dans la comédie, mais ce n’est pas vraiment à ces rôles-là qu’on associe son nom.

Il est alors étrange de visionner le premier épisode de Blunt Talk pour constater que l’énergie de sa tête d’affiche est si mal canalisée. Dans la peau de Walter Blunt, présentateur de son talk show Blunt Talk, Patrick Stewart est prêt à en découdre et tomber dans l’emphase. Consommation abusive d’alcool, dérives sexuelles, problèmes émotionnels nombreux… Walter Blunt a une vie bordélique et la série commence alors même que ses excès le place sur la route de la police en compagnie d’une prostituée transgenre devant la caméra de ZMT.

Seul problème : cela ne fonctionne pas vraiment. Après Bored to Death, Jonathan Ames fait donc son retour loin de l’univers du polar noir et de New York pour nous entrainer dans les coulisses d’un talk show, se pencher sur ces fameux Anglais à Hollywood, toujours avec une grosse couche de narcissisme.

Le pilote de Blunt Talk, au mieux, nous oriente vers le fait que Walter pète juste un câble et qu’il a plus ou moins besoin de mettre de l’ordre dans son existence et dans sa tête. Ayant sûrement plus l’habitude de prendre la mauvaise décision que la bonne pour lui-même, autour dire qu’il n’est pas encore prêt à emprunter la route qui pourrait potentiellement mener à un changement. Évidemment, la série compte bien nous montrer son personnage faire tout ce qu’il ne faut pas faire en attendant, on peut supposer.

La situation a un potentiel indéniable pour peu que celle-ci parvienne à être exploité convenablement. Si Patrick Stewart est une bonne raison pour venir jeter un coup d’œil, il n’est pas suffisant pour rester sur la durée et les moments comiques qui fonctionnent sont en bien trop faibles nombres au sein de ces trente minutes.

Blunt Talk a donc pas mal de réglages à faire en terme de comédie, mais n’est pas dénué de personnages secondaires qui pourraient bien aider si on leur laisse un peu d’espace. Le casting est en tout cas, là aussi, plus que séduisant et il n’y a vraiment qu’à leur donner du bon matériel pour qu’il puisse élever le niveau vu ce qu’ils font déjà avec ce qui n’est pas bon. Dans la peau d’Harry Chandler, le valet de Blunt, Adrian Scarborough (Gavin & Stacey, Upstairs Downstairs) se démarque du lot car son personnage se voit être défini là où les autres ne font que servir Blunt.

Ce n’est donc pas le début le plus emballant que s’offre Blunt Talk, ne parvenant pas pleinement à exploiter comme il faut l’absurdité et les dérives de Walter Blunt pour délivrer de l’humour. Le genre demandant naturellement toujours des réglages, reste à voir si Jonathan Ames réussira par la suite à bien doser les différents composants de son show pour faire rire comme il se doit.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link