Boardwalk Empire – New York Sour (4.01)

Boardwalk Empire - New York Sour (4.01)

Quelques mois ont passé depuis l’attaque de Gyp Rosetti, la vie à Atlantic City a repris son cours. Chalky s’occupe d’animer son nouveau club, tandis que Nucky conclut ses négociations de paix avec Tonino.

Comme à chaque reprise, Boardwalk Empire démarre doucement, mais surement, en faisant le point sur la situation. Du temps a passé, nous sommes désormais en février 1924 et le calme est revenu à Atlantic City.

Malgré ça, l’épisode commence par une exécution. Richard Harrow élimine deux hommes et nous laisse dans l’expectative. Ce n’est d’ailleurs pas dans cet épisode que l’on découvrira pourquoi il a décidé de parcourir cette route qui le ramène étrangement chez lui. La série ne change pas, là où d’autres délivrent plus d’explications que nécessaire, elle se contente de faire de l’exposition avant de laisser les évènements se jouer à leur rythme.

C’est ainsi que l’on acquiert progressivement un sens de ce qu’est devenue l’existence de Nucky, de son business à sa vie privée. Son partenariat avec Chalky a évolué comme il le devait, sa relation avec Eli est productive et Margaret est absente. Chaque scène s’appuie alors sur de vieilles routines pour nous pousser à constater jusque dans les détails ce qui n’est plus comme avant et, si cela ne se dévoile pas quand on y regarde de près, en prenant du recul, il apparait clairement que tout a changé.

L’ambiance est plus tendue, les frères Thompson sont concentrés et imposent une gravité qui montre bien qu’ils n’ont pas fini de se remettre des blessures laissées par l’attaque de Rosetti. La légèreté n’est donc pas au rendez-vous, même quand l’heure du divertissement est arrivée au Club de Chalky.

Cela touche d’ailleurs presque tout le monde. Gillian, en particulier, en est l’illustration parfaite. Elle maintient les apparences, mais elle est clairement brisée et tente d’appeler à l’aide de la seule manière qu’elle connait.

Cette reprise distille alors une légère mélancolie, mais cela sera étonnement contrebalancé par Al Capone et ses frères. L’ambiance dans la région de Chicago – à Cicero pour être précis – est différente de celle d’Atlantic City. Le business est fleurissant au point que Capone prend le temps de s’inquiéter pour sa réputation, ce qui ne manque pas d’humour à un certain degré.

Au milieu de tout ça, les forces de l’ordre ne sont étrangement pas en reste, bien que cantonnées à une storyline secondaire. Il semble qu’il va y avoir du mouvement dans ce registre, mais là encore nous n’en sommes qu’à observer les étincelles en attendant de voir quel feu s’allumera.

Globalement, New York Sour est une reprise en douceur qui donne l’impression que l’on retrouve des personnages à la recherche d’un nouveau départ pour lequel ils devront se battre. Comme toujours, la remise en place n’est pas précipitée et devra se poursuivre dans le prochain épisode, mais l’approche est intéressante, suggérant que les scénaristes sont intéressés par l’exploration de thématiques différentes, et cela intrigue, dans le bon sens.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link