Boardwalk Empire – The Good Listener (5.02)

Boardwalk Empire - The Good Listener (5.02)

Nucky se rend à New York pour poursuivre ses négociations légales et visite à Torrio pour découvrir qui est derrière la tentative d’assassinat dont il a été la cible à Cuba. À Chicago, Van Alden et Eli doivent sans tarder mettre la main sur de l’argent pour rembourser Capone.

Avec une saison plus courte qu’à l’accoutumée, Boardwalk Empire trouve un rythme nouveau. Si les choses prennent forme plus rapidement, c’est peut-être aussi parce que l’action prend place durant une période riche dans laquelle nous avons été précipités sans préparation. Il est donc nécessaire de nous peindre un tableau dynamique pour mieux définir une conjoncture qui se doit de gagner en consistance sans perdre une minute.

En dépit de ça, comme toujours avec le second épisode de la saison, il est autant question d’avancer que de continuer à reprendre contact avec tous ceux qui n’avaient pas trouvé de place dans le season premiere. On peut ainsi retrouver Gillian, Eli, Van Alen, Capone, mais aussi Willie et – plus étonnant – Johnny Torrio qui a pourtant pris sa retraite. Beaucoup de visages familiers, mais seul le plus célèbre gangster de Chicago parait totalement satisfait de l’endroit où il se trouve à présent. D’ailleurs, toute cette partie de l’épisode rappelle une fois de plus qu’il aurait certainement été nécessaire d’offrir au personnage sa propre série pour pouvoir explorer ce pan si passionnant de l’Histoire.

Quoi qu’il en soit, cela devient de plus en plus clair que Nucky retrouve définitivement sa place centrale dans le show. Après avoir été légèrement déplacé à la périphérie la saison dernière, c’est sur lui que l’attention est pleinement portée et cela pourrait difficilement être plus logique. Cela ne veut pas dire que les autres protagonistes sont négligés, car l’écriture de Terence Winter fait ici de nouveau des merveilles pour dresser des portraits pleins de nuances qui en révèlent énormément, notamment en ce qui concerne Eli et Van Alden.

Ce duo qui paraissait totalement improbable il y a quelques années est désormais clairement établi. C’est le genre d’association qui se fait par défaut, mais notre connaissance du passé des deux hommes aide à réellement apprécier le poids dramatique de la situation dans laquelle il se trouve à présent. Tous deux ne sont que des pions dans l’organisation de Capone, coupés depuis trop longtemps de ce qu’ils étaient et définitivement séparés de ce qu’ils devaient être. Shea Whigham injecte en peu de scènes un véritable sentiment de désespoir qui fait d’Eli une figure tragique – ce qui est amplifié par l’apparition de Willie et les paroles délivrées par Nucky qui donnent un réel poids à la séparation de la famille.

Dans le même esprit, nous retrouvons Gillian dans un institut psychiatrique où on ne peut que la prendre en pitié. Malgré toutes ses actions répréhensibles, voir où elle a échoué offre un début d’épilogue déchirant à sa lente chute qui, espérons-le, s’achèvera sur une note un peu plus positive – même si cela est quelque peu improbable dans cette série.

De son côté, Nucky nous délivre quelque chose de plus réjouissant. Entre rencontres entre mafieux ou avec des hommes d’affaires plus légitimes, une discussion rhétorique autour d’un verre, une pointe de philosophie et de la violence pure et simple, on retrouve tous les ingrédients de l’univers des gangsters de Boardwalke Empire exploités de la meilleure manière possible pour surprendre, captiver et éblouir.

Tout ceci aide à composer un épisode dense et pourtant fluide. Seule la série de flashbacks qui se poursuit de façon moins pertinente que dans le season premiere parait ne pas trouver une place justifiable. Ce n’est pas un handicap, juste un léger détour qui, espérons-le, sera plus qu’un effet de style au bout de la route.

En tout cas, The Good Listener continue sur l’élan donné par Golden Days for Boys and Girls et confirme ainsi – si cela était nécessaire – que, comme cela est le cas tous les ans, cette saison ne ressemblera pas aux précédentes. Les différences s’affirment et, malgré le fait qu’elles semblent forcées par la réduction du nombre d’épisodes, elles deviennent sans tarder des forces pour modeler l’histoire. À ce rythme, le départ de Nucky pourrait bien finir par être plus explosif qu’on pouvait l’imaginer.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link