Boardwalk Empire – The North Star (4.06)

Boardwalk Empire - The North Star (4.06)

Suite à la mort d’Eddie, Nucky quitte la ville en direction de la Floride où il en profite pour compléter le deal avec Lansky et Tucker. Sur place, il apprend que ce dernier n’est plus de la partie, mais un nouveau partenaire se présente. Eli tente de récupérer l’argent qu’Eddie avait mis en banque pour Nucky.

Cette quatrième saison de Boardwalk Empire continue de se développer en se focalisant sur l’introspection des personnages. Ainsi, si le business en Floride prend forme, on ne peut pas dire que la pression monte. De ce côté-là, seul l’agent Knox est concerné, mais cela ne touche vraiment que lui justement, car personne n’a conscience de la présence d’une menace, ce qu’il découvrira.

La mort d’Eddie est donc ce qui pèse le plus ici. Cela dit, il n’est pas question de gérer cela en poussant tout le monde à s’épancher en vidant une bouteille d’alcool et en se remémorant des souvenirs avec le défunt tout en versant une larme. Ce n’est pas le style de la série. Dès lors, on s’intéresse surtout aux personnages et au regard qu’ils sont amenés à porter sur eux-mêmes.

Ainsi, Nucky préfère quitter Atlantic City pour éviter d’avoir à gérer la situation. Il est intéressant de constater que son premier arrêt se fait à New York où il retrouve enfin Margaret. Cette réunion était attendue depuis le season premiere. Malgré ça, elle ne s’étendra pas. Il apparait surtout qu’il est question de nous exposer où se trouve Margaret à présent et ce qu’elle est devenue. Sa relation avec Nucky est encore tendue, mais moins hostile qu’on aurait pu le penser. Cela dit, c’est justement un Nucky affaibli qui se présente à elle et, dans une telle situation, il se montre une fois de plus bien plus conciliant que par le passé. Il a définitivement changé et chaque perte qu’il subit semble le pousser toujours plus profondément au fond d’une dépression qui commence à véritablement le ronger.

On pourrait presque dire qu’il aurait besoin de prendre un bon coup en pleine face pour se sortir la tête de tout ça, mais c’est trop tard, puisque Sally s’en occupe déjà. Il est en tout cas indiscutable qu’elle injecte un certain panache à cet épisode défini par le deuil. D’ailleurs, Lansky et Luciano en ajoutent une couche en enterrant leur collaboration. C’est quelque chose qui n’a pas vraiment été développé récemment, mais il est indéniable que le peu de fois où on les a vus ensemble dernièrement, une distance s’était clairement installée entre eux. Néanmoins, avec le calme régnant dans le milieu criminel, cela parait surtout s’inscrire dans la transition naturelle qui prend doucement forme sous nos yeux. Il semble que le paysage change sans avoir besoin d’une guerre.

Cela n’aidera probablement pas les affaires de l’agent Knox qui peine à justifier la continuité de sa mission auprès de Hoover. Leur échange nous rappelle un certain climat qui s’était installé aux États-Unis à l’époque, le crime organisé n’étant alors pas la plus grande menace contre le pays. C’est peut-être ce qui sauvera Nucky en fin de compte, même si tout cela n’apparait pas vraiment sur le point de lui exploser au visage pour le moment.

En tout cas, l’agent Knox nous montre qu’il a du cran et des convictions, puisqu’il retourne auprès de son ennemi sans savoir s’il a été démasqué. Il nous servira alors de passerelle pour nous approcher d’Eli qui, lui aussi, est touché par la mort d’Eddie. La différence ici est qu’il réalise la distance qui séparait celui-ci de ses enfants et cela faire ressurgir des craintes pour les siens – pour Willie en particulier. Là encore, on nous montre un Thompson dans un moment de faiblesse, mais cela est également fait pour humaniser aux yeux de Knox cette cible qu’il diabolise. Reste à voir si l’agent du FBI changera de stratégie à partir de là.

Pour terminer, Richard est de retour à Atlantic City. Il est donc question de le réunir avec les Sagorsky. Le timing est particulièrement bon, puisque Paul reçoit une nouvelle dramatique qui crée le contexte adéquat pour permettre à Richard de poursuivre sa quête de rédemption. Peut-être finira-t-il par avoir la famille dont il a toujours rêvé.

En attendant, nous arrivons avec The North Star à la moitié de la saison. Celle-ci se concentre véritablement sur les personnages et cela rend le drama toujours plus humain, l’éloignant de son côté gangster et des dilemmes moraux qui étaient plus régulièrement explorés auparavant. Malgré la qualité d’écriture indiscutable et le travail des acteurs qui l’est tout autant, un manque commence à se faire de plus en plus sentir. On arrive au niveau où préciser des enjeux et faire monter la pression ne serait pas une mauvaise chose pour éviter à cette saison de s’enraciner.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link