Boardwalk Empire – William Wilson (4.07)

Boardwalk Empire - William Wilson (4.07)

Alors qu’Al Capone veut se venger pour ce qui est arrivé à son frère, Johnny Torrio le retient. À Atlantic City, le Dr Narcisse continue de s’implanter au cœur du territoire de Chalky. L’agent Knox parvient à convaincre Hoover que sa théorie sur le réseau criminel est concrète.

Si cette saison de Boardwalk Empire tarde à mettre Nucky face à ses ennemis, c’est pour une raison assez simple : ses alliés ne sont pas ceux qu’ils croient. En fait, tout cet épisode s’articule sur l’idée que les ennemis des uns et des autres sont en réalité ceux qu’ils ne soupçonnent pas.

Ainsi, Chalky est complètement inconscient de ce qui se passe autour de lui, et cela va bien plus loin que le trafic d’héroïne mené par Dunn. Le Dr Narcisse l’a totalement entouré et lui enlève bribe par bribe ce qui constitue son pouvoir, à savoir, son influence sur sa communauté. Narcisse est un poison qui s’infiltre de toutes parts et, quand Chalky ressentira véritablement ses effets, il sera peut-être trop tard pour qu’il puisse faire quoi que ce soit.

À un certain degré, c’est un peu ce qui se passe également du côté de Nucky. Ce dernier ne voit pas que ses alliés s’engagent dans différentes directions et pourraient le vendre pour garantir leur propre pérennité. Au cœur des problèmes se trouve bien entendu l’agent Knox dont on découvre à présent sa véritable identité. Plus que ça, c’est sa relation avec Hoover qui nous permet de mieux le connaitre et qui insinue des nuances qui pourraient bien compliquer un peu plus la situation.

Le département de la justice américaine a indéniablement évolué et c’est sans trop de surprises qu’Esther Randolph fait son retour. Néanmoins, si la corruption ne devrait pas se mettre sur sa route cette fois, Esther pourrait se heurter à l’ambition des uns et la jalousie des autres. Concrètement, alors que l’on voit plus clairement qu’auparavant où cette intrigue avec le FBI se dirige, il n’est pas difficile de réaliser que cela pourrait s’effondrer avant qu’il ne soit trop tard pour que Nucky puisse s’en sortir.

Ce dernier se doute tout de même que quelque chose ne va pas. Ce n’est qu’un début, mais ce n’est pas le sujet principal de l’histoire qui le concerne dans cet épisode. Avec lui, nous continuons de creuser l’importance de la famille dans sa vie. C’est là que Willie confirme son rôle. Ce neveu n’a pas apporté beaucoup de matériel pertinent en début de saison, mais depuis que Nucky l’a sorti de ses problèmes, il a gagné une place de choix auprès de son oncle et cela pourrait bien se poursuivre. Peut-être que les ambitions du jeune Thompson pourront être satisfaites par le besoin de Nucky d’avoir un enfant.

Cela dit, Margaret est de nouveau présente et elle se retrouve, malgré elle, liée au monde de son mari. Une situation qui la met mal à l’aise, mais qui ouvre une porte intéressante qui ne demande qu’à être exploitée.

Toujours séparés du reste, les Capone sont en deuil et, comme pour les autres, l’ennemi était à portée de main, mais bien visible tout de même. Dean O’Banion est le candidat idéal, ce que n’approuve pas Johnny Torrio. On poursuit donc la storyline avec une certaine linéarité, Al Capone va petit à petit prendre la place de son boss qui, comme il ne cesse de nous le répéter, est trop vieux pour tout ça. Cela est mise en scène de façon un peu trop évidente, ce qui n’est pas vraiment un problème, car la personnalité d’Al entretient l’énergie qui rend cette partie du show si attrayante.

Pour terminer, comme pour Richard dans le précédent épisode, nous suivons Gillian qui fait un pas de plus vers le bonheur qui lui semblait inaccessible depuis si longtemps. Peut-être que les deux personnages se dirigent parallèlement vers une même sortie, à défaut de retrouver une place importante dans l’histoire. Ils furent à un moment des joueurs clés, cela serait dommage de les voir partir, mais s’ils n’apportent plus assez, cela pourrait ne pas être une mauvaise chose qu’ils soient entrainés vers une conclusion. Après tout, Lucy est bien partie loin de ce monde quand son temps est venu.

Alors que l’on entame la seconde moitié de la saison, William Wilson se focalise donc sur les grandes thématiques du moment et nous offre une vision plus large de ce qui se trame. Nous sommes dans la confidence et l’idée est clairement de jouer avec cela pour faire monter le suspense. On peut dès lors se demander comment Nucky et Chalky parviendront à s’en tirer et cela est une bonne façon de faire grimper la tension désormais.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link