Bob et sa famille se préparent à la ré-ré-ré-ré-ouverture de leur restaurant, Bob’s Burgers. Un duo d’inspecteurs de la santé publique arrive pour enquêter sur une rumeur : le burger serait fait avec de la viande d’humains.

Une fois de plus, FOX tente de diversifier son bloc du dimanche soir, principalement composé de séries de Seth MacFarlane et de The Simpsons.

On va donc rencontrer la famille Belcher dans leur restaurant familial où ils vendent des burgers, comme son nom l’indique.

La série est une création de Loren Bouchard, ce qui fait que l’on change du style habituel des séries MacFarlance. Cela dit, il ne faut pas longtemps pour voir que l’humour ne va pas être forcément plus fin, bien au contraire. En fait, le style visuel et l’approche assez minimaliste de l’histoire sont ce qui impose la différence que Bob’s Burgers va devoir soutenir pour réussir à affirmer sa personnalité.

Pour aider, nous avons H. Jon Benjamin qui prête sa voix à Bob. Au départ, c’est un peu déroutant, car l’acteur est également la voix de Sterling Archer, le personnage principal d’Archer, sur FX. Cela dit, Bob se montrant plus introverti et contenu, une fois dépassées les premières minutes, il n’est pas difficile de passer outre la sonorité trop familière. Benjamin s’imposera d’ailleurs comme étant une force indéniable de ce pilote, parvenant à rendre son personnage attachant dans son état de détresse, alors que les autres, sa famille, paraissent juste là pour entretenir le chaos ambiant.

Ce premier épisode ne fait pas que nous familiariser avec les Belcher, car tout le quartier nous est introduit. Bob’s Burgers a un univers qui dépasse les limites du restaurant, sans pour autant trop s’en éloigner. Il y a en tout cas un potentiel de protagonistes à installer par la suite pour étoffer les histoires.

Au final, ce premier épisode dispense quelques bons rires, des sourires, et montre qu’il y a de quoi bâtir, et ce, en restant relativement simple. C’est loin d’être parfait, mais les bases sont convenables pour construire une sitcom familiale agréable qui ne dépareillera pas à la suite de The Simpsons.