Bones - A night in the Bones Museum (5.05)

Booth et Brennan enquêtent sur la mort violente d’une scientifique du Jeffersionian qui étudiait une momie égyptienne retrouvée elle-même accrochée à un grillage. À la demande de Sweets, Bones accepte de reprendre temporairement Daisy. Seeley n’est pas ravi de voir Temperance sortir avec son supérieur direct.

Pour ce dernier épisode avant une pause d’un mois en raison de la diffusion des Playoffs de baseball (oui, je sais, on s’en fout du baseball !!) sur la chaîne, la série joue un peu avec nos nerfs de shipper. Ne sont-ils pas mignons nos B and B à se fixer avec amour au beau milieu des sarcophages égyptiens de la nouvelle exposition initiée par une grosse découverte de Bones ? Vont-ils nous faire des petits ? La réponse est oui. Ça prendra le temps que ça prendra, mais désormais, une chose est sûre, ces deux-là finiront ensemble (de préférence à la fin de la série, messieurs les scénaristes sinon, ça n’a plus aucun intérêt !)

Une momie atterri donc à l’Institut et Temperance fait des bonds de joie… avec Daisy (Carla Gallo) devant les visages consternés d’Angela et Jack (qui, soit dit en passant, n’ont apparemment aucune histoire cette année !). On se dit alors que l’épisode risque d’être long si elle nous pique une crise au premier embaumement venu. Sauf que finalement, ça fonctionne plutôt bien.

Ici, tout est question d’interactions réussies : les disputes de Sweets avec une Daisy qui refuse de se faire coacher par le psy, les demandes de conseils de l’une et de l’autre concernant leur couple à Jack et Cam (épique comme toujours, notre Cam !), le dîner romantico-comique de Bones avec Andrew (Diedrich Bader que les inconditionnels du Drew Carey Show seront contents de retrouver), la frustration d’Angela qui supplie Brennan de lui raconter son rancard, ce moment si intense pendant lequel Booth assène à sa Bones : « Ce qui est à nous doit rester à nous ! »… voilà le cœur de l’épisode, un ensemble de scènes drôles, décalées, tendres qui rythment une enquête somme toute un peu cliché (la momie et son secret).

Seule grosse ombre au tableau : la garde-robe monstrueuse de Bones est de retour. Que celles-ci soient bleu roi, fuchsia (mais qui porte du fuchsia à un rendez-vous galant ??? C’est du suicide !!!) ou à motif à rendre aveugle le téléspectateur qui a 10 à chaque œil, c’est une hécatombe ! Ce n’est pas comme si elle était fauchée en plus ! Je propose une pétition ! Un groupe sur Facebook peut-être ? Nous devons agir !

Allez, un peu de sport et ça repart. Prochain rendez-vous avec nos fouines le 12 novembre.

avatarUn article de .
2 commentaires