On retrouve le corps d’une jeune chinoise dans la douche d’un socialite. Seeley avoue à Hannah la récente déclaration d’amour faite par Brennan ce qui créé quelques remouds dans la relation d’amitié des deux jeunes femmes. Hodgins et Angela parlent bébé et maison.

Après l’épisode tout en introspection qui avait clôturé la mi-saison, Bones revient sous le signe du quotidien qui reprend son chemin. Chaque personnage retrouve doucement ses marques même s’il est évident que la déclaration de Brennan à Booth va avoir des conséquences.

Et c’est là que l’on se rend pleinement compte que ces gens ne sont vraiment pas faits comme nous ! Comment réagiriez-vous si l’on vous apprenait que la collègue de votre petit-ami lui a avoué son amour ? Plutôt en colère, non ? Et bien non ! Sur ce coup-là, Hannah l’intrépide journaliste qui se prend des balles pour un rien se la joue tranquille. Ce serait plutôt « courage, fuyons » devant une Brennan qui cherche une explication. Cette partie de l’intrigue est sans doute la plus décevante de l’épisode en regard de tout ce qui s’est passé dans le précédent opus. Plutôt que d’exploiter le triangle amoureux et faire bouger les choses, il ne se passe rien, les trois personnages semblent sclérosés. Les deux filles n’ont clairement aucun problème l’une avec l’autre. On boit un verre et on oublie. Ridicule.

Pour une fois, c’est du côté des autres personnages que ça bouge un peu. Et oui, il était temps, Angela et Jack ont ENFIN une histoire. On parlera d’ailleurs plutôt d’évolution de leur côté. Premier bon point, elle est enceinte et ça se voit finalement, deuxième bon point, Angela a plus de deux lignes de dialogue hors labo. Car la jeune femme en a un peu marre de vivre chez son riche mari, elle voudrait un chez elle, un endroit « neutre » pour eux deux et l’enfant à venir. À la différence du couple Hannah/Booth, Michaela Conlin et TJ Thyne ont une bonne alchimie, jusqu’ici assez peu exploitée cette saison. Ne sont-ils pas mignons en train d’échographier leur bébé et de choisir de s’installer dans une maison qui a abrité un meurtre ?

Autre surprise de l’épisode, la transformation de Clark Edison, l’assistant super pro en roi des gossips. Aurait-il abusé du lait de poule pendant les vacances de Noël ? On ne saura pas ce qui lui a permis de finalement « s’ouvrir aux autres », mais on s’en félicite et on le remercie de poser une question dont la réponse attendue ne viendra pas : Camille sort-elle toujours avec son gynéco ? Gossip Boy, es-tu là ?

Quant à l’enquête en elle-même, elle est assez peu intéressante, mais parvient à rythmer l’épisode et nous permet de retrouver Mark Famiglietti, l’un des jeunes héros de Young Americans.

Loin du feu d’artifice proposé par le final de mi-saison, la série repart sur de gentilles bases, mais l’épisode ne convainc pas quant au futur de la relation compliquée de ses deux héros principaux.

avatarUn article de .
1 commentaire