Bones – The End in the Beginning (4.26)

Dans le coma après son opération du cerveau, Booth fait un bien étrange et alambiqué rêve.

Alors que l’on pouvait légitimement s’attendre à un final bien larmoyant, avec une Brennan au chevet constant de son partenaire pendant que les cadavres s’empilent, le showrunner himself, aux commandes du scénario nous offre un épisode complètement décalé qui passe mal.

Entendons-nous bien, l’idée est très bonne et s’il s’agissait d’un épisode en cours de saison, il aurait été juste ce qu’il faut de divertissant. Mais en tant que final, c’est un peu n’importe quoi.

Pendant ce que l’on devine très vite être une période de sommeil dû à son opération, Booth s’invente une jolie histoire. Il est propriétaire avec sa femme (Brennan) d’un night-club nommé The Lab dans les toilettes duquel est retrouvé un homme tué par balle. Sont dépêchés sur place les inspecteurs Camille Saroyan et Jared Booth. Dans ce Cluedo made in Seeley, Sweets est barman, Zach est l’assistant de Bren, Hodgins est un écrivain pilier du bar, Daisy et Angela sont hôtesses, Max (le père de Bones) est l’homme de main, Caroline est l’avocate du couple alors que les différents assistants de la saison sont cuisinier, DJ, videur et rappeur ! Oui, plus décalé, tu meurs !

Tout ce petit monde est donc suspecté, mais couvre surtout « Mr B » soit Booth dont il craint que le tempérament bouillant l’ait conduit au pire par amour pour son épouse.

Forcément les clins d’œil ne manquent pas et sont un régal pour qui suit la série depuis un moment (le groupe de Sweets s’appelle Gormogon, bien que n’étant pas enquêtrice, Bones ne peut s’empêcher de passer pour une banquise, Angela fait part de son rêve de savoir dessiner…) et voir d’entrer de jeu le couple Brennan/Bones s’envoyer amoureusement en l’air est le rêve de bien des fans. L’épisode se paye même le luxe d’une apparition musicale du groupe de Tommy Lee, ex-futur M. Pamela Anderson.

Mais voilà, plus que jamais, l’histoire est affreusement rocambolesque et on s’en fiche qu’un tueur à gages ait voulu faire la peau à Brennan et se soit fait à son tour dessouder.

Le pire intervient dans les dernières minutes, lorsque l’on revient à la réalité et que Temperance tout à sa joie de voir son Booth éveillé se prend en pleine figure un : « Qui êtes-vous ? » pas du tout cliché ni utilisé de partout dans films et séries. Limite consternant au bout de 4 saisons !

avatarUn article de .
4 commentaires