Bones - The Gamer in the Grease (5.09)

Jack, Sweets et Fisher se relayent pour aller voir « Avatar » de James Cameron avant tout le monde pendant que Booth et Brennan tentent d’élucider le meurtre d’un champion de jeu vidéo à l’ancienne.

Bienvenue chez les geeks, again ! Après l’épisode de l’an dernier qui rendait plus ou moins hommage à Star Trek, Bones a décidé de doubler la dose en parlant dans ses deux intrigues de fans de SF et de jeux vidéos.

Plus que jamais, la série donne dans le placement publicitaire intelligent (le nouveau film de James Cameron est produit par… Twentieth Century Fox !) et dans l’actualité à chaud puisque le film sort en France mercredi prochain et aux USA deux jours plus tard. Le fait est que cet excès d’opportunisme est un pur bonheur. Car oui, n’en déplaise à ces dames et surtout à Angela, je suis dans le même état que nos trois larrons dans l’attente d’Avatar. Je n’irais pas jusqu’à dormir devant le ciné, mais montrez-moi une fois de plus la bande-annonce et je suis à deux doigts de prendre ma place pour l’avant-première bondée de mardi soir.

Bref, Sweets, Fisher et Jack font magnifiquement le show. Leurs allers et venues qui laissent Camille songeuse (j’aime encore plus Camille quand elle regarde les gens du genre « ils sont cinglés » !) pour se relayer dans la file d’attente (aux allures de sit-in) sont à mourir de rire à l’instar de la rencontre de notre psy coincé avec une geekette qui n’a pas froid aux tatouages. Passons sur le succès hallucinant de cette grande perche de Fisher avec les filles qui est pour moi un total mystère.

De leur côté, Booth et Brennan donnent dans le jeu vidéo vintage lorsque le champion en titre de Punky Pong est retrouvé cuit à point dans une mare d’huile. Et la voix de la raison aka Camille de souligner qu’il « n’a jamais été aussi facile de faire un régime » quand le corps se met à se vider de ses organes. Well done, Girlfriend !

Après une petite dispute sur « qu’est-ce qui est un sport et qu’est-ce qui n’en est pas », un cours de Bam tchi cum bah wouaaa (ben oui, forcément, elle ne connaît pas notre Bones) et quelques compliments (« mais que vous êtes douée ma Brennan d’amour !!! »), nos deux héros font la tournée des geeks et se penchent sur ce fameux jeu… qui est une pure invention de la série. D’ailleurs, si vous voulez y jouer sur le site de la Fox, c’est par là.

Honnêtement la ligne narrative est plutôt moyenne et réduit la participation de Booth au minimum syndical (en gros, il dit « yeah » quand elle l’appelle). Seules leurs scènes en tête à tête (surtout la dernière) sont sympathiques et bien dans l’esprit de la série. On adhèrera plus facilement aux délires des trois zozos (Jack aurait-il fait de la muscu ???).

En attendant le dernier épisode avant la pause qui réunit les sœurs Deschanel, j’ai mis mes menaces à exécution et créé un groupe Facebook nommé « Pour qu’Emily Deschanel soit mieux sapée dans Bones ! ». Par ici.

avatarUn article de .
8 commentaires