Bones – The Past in the Present (7.13 – Fin de saison)

15 Mai 2012 à 23:18

Brennan et Booth assiste à l’audience de remise en liberté du hacker psychopathe Pelant lorsqu’ils sont appelés sur les lieux d’un meurtre. Malgré le corps en piteux état, Temperance reconnaît son ami Ethan Sawyer, un mathématicien schizophrène. Très vite, les soupçons se portent sur Pelant mais c’est vers l’anthropologue que toutes les preuves convergent. Même Cam et  Caroline ne peuvent rien faire pour freiner l’enquête.

Pour le final de sa plus courte (et plus mauvaise) saison, Bones, désormais assurée de revenir l’an prochain, table sur un bon gros coup d’éclat qui met un certain temps à trouver son rythme, mais qui dynamise grandement l’épisode.

Mise un peu en retrait toute l’année en raison de sa grossesse, Emily Deschanel reprend les rênes de son personnage qui, malgré toute son intelligence, va voir un abominable piège se refermer sur elle. Un peu à l’image de son engagement au cours de cette saison 7, Brennan semble davantage subir qu’agir. C’est comme si la maternité l’avait anesthésiée.

La série repart donc 7 épisodes en arrière en réintroduisant le personnage de Christopher Pelant, apparu dans The Crack in the Code (7.06) dont la fin laissait déjà planer un certain danger autour de l’héroïne. Dont acte. Le psychopathe, même carapaté chez lui à cause d’un bracelet électronique, va se servir du système pour que toutes les preuves se retournent contre Brennan.

The Past in the Present ne prend vraiment de l’envergure que dans sa dernière demi-heure alors qu’Angela prend la mesure du danger et demeure la seule à « défendre » son amie. Le reste de l’équipe ne croit évidemment pas en la culpabilité de la jeune femme, mais le travail est ce qu’il est. La scène au cours de laquelle Hodgins trouve Cam en train de pleurer dans son bureau après une découverte incriminante qu’elle ne peut pas taire est excellemment jouée par Tamara Taylor.

La rage de Booth n’a d’égale que l’indétrônable logique matinée d’émotion de Brennan qui comprend qu’elle ne peut pas échapper à son destin, et c’est là que la présence de Max – alias Ryan O’Neal – prend tout son sens. Qui dans la famille est la personne la plus efficace pour disparaître ? Lui bien sûr ! Sur ce coup-là, on ne saluera pas le manque de bon sens (policier) de Booth qui ne voit absolument pas ce qui se trame dans son dos.

La série clôt donc sa septième année sur un cliffhanger assez intéressant après un début fort mollasson qui en aurait laissé plus d’un esseulé si le show n’avait pas été renouvelé. Nul doute que la fuite de notre Bones trouvera une issue heureuse d’ici à quelques mois.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link