Un apprenti rockeur est retrouvé en miettes dans un lave-linge d’hôtel, l’occasion pour Booth et Bones d’enquêter dans le milieu de la musique. Cam est attirée par le gynéco de sa fille.

C’est la semaine rock sur FOX et l’un de ses shows les plus décalés ne pouvait pas se permettre de passer à côté. Surtout que comme le rappelle Temperance, ces deux-là ont déjà fait l’expérience de la scène (il est amusant de noter que comme un vrai couple, ils ont déjà « leur » chanson, « Hot Blooded »). Les voilà donc qui s’offrent un petit bœuf en pleine enquête (parfaitement inintéressante, il faut bien le dire), Bones assurant une fois de plus comme une bête à la guitare. C’est très sympa, mais ça ne fait pas un bon épisode à moins d’être grand fan de Led Zeppelin auquel l’épisode fait de nombreuses fois référence.

Ce 19ème épisode (plus que 3 avant la fin de la saison) tourne beaucoup autour du pot. Il faut attendre la dernière scène pour que Brennan prenne son air grave pour dire à Booth combien elle tient à leur « partenariat ». C’est heureux parce qu’ils passent quand même tout l’épisode à discutailler de leurs relations respectives (il continue à sortir avec Catherine, elle voit le patron de Booth) avec une hypocrisie assez énorme. Il ne faut pas rater la scène durant laquelle Sweets tente d’émettre une hypothèse en rapport avec l’enquête alors que les deux autres engagent une joute verbale pour savoir qui a la relation la plus importante. Hilarant.

Pour une fois, ce n’est donc pas du côté du duo vedette que l’épisode est attachant, mais plutôt grâce à l’histoire de Camille et de Michelle. Souvent reléguée au second plan dans la série, on apprend que Cam a également mis sa vie entre parenthèses depuis qu’elle a adopté Michelle. Il est amusant de voir que les deux ont trouvé une dynamique autre que simplement mère-fille. Camille la légiste responsable craque malgré elle pour le gynéco de sa fille, s’en veut terriblement et finit par se comporter comme une ado. Et c’est Michelle qui va reprendre le rôle de parent en lui intimant presque l’ordre de continuer à sortir avec lui. Tant pis, elle changera de médecin. La scène est délicieuse, très bien écrite et il faut dire que les deux actrices sont parfaites.

Outre la participation de Michael Des Barres (pour les fans de MacGyver, il était l’affreux Murdoch, le mec qui ne mourrait jamais), l’épisode nous fait la démonstration que Jack est bel et bien le roi… de l’amitié au labo. Le voilà qui copine franchement avec Arastoo grâce à une passion commune pour le base-ball, ce que les filles ne comprennent pas. On apprend aussi que le père d’Angela (que l’on retrouvera dans le final) lui a tout appris sur les guitares.

Rien de nouveau et de passionnant sous les néons du Jeffersonian cette semaine, l’épisode « romance de Booth et Bones » ayant clairement semé la zizanie chez les scénaristes qui semblent un peu paumés.

avatarUn article de .
1 commentaire