Bones – The Warrior in the Wuss (7.10)

25 Avr 2012 à 22:01

Booth et Brennan enquêtent sur le meurtre d’un père de famille, habitué depuis l’enfance à la brutalité des autres en raison de sa taille. Dans le même temps, ils doivent gérer la présence de Parker, le fils de Seeley qui se conduit étrangement. Au labo, les dépenses d’Hodgins en matière d’équipement commencent à échauffer l’esprit de Camille.

Avec l’acteur de Pretty Little Liars, Chad Lowe à la réalisation, cet épisode de Bones s’équilibre assez efficacement entre l’enquête et les « problèmes » de cette nouvelle famille que forment les deux héros.

Parker est de donc de retour, toujours interprété par le jeune Ty Panitz auquel l’adolescence ne réussit pas vraiment. Il va bien évidemment se poser la question de la place que va occuper le jeune garçon dans le foyer avec l’arrivée du bébé Christine (une beauté !) qui semble avoir davantage hérité du caractère de son père vu le nombre de risettes qu’elle fait ! Bref, il semble y avoir péril en la demeure vu la propension du gosse à jouer les filles de l’air et à mentir à son père.

De son côté, Brennan relativise jusqu’à ce qu’elle trouve de curieux indices. Là où l’épisode est intelligent, c’est qu’il joue finement la carte « un pour tous, tous pour un ». Pour Temperance comme pour Booth, il est hors de question que Parker ne fasse pas partie de leur nouvelle famille. Le gamin doit être totalement impliqué, et il va l’être encore plus que prévu comme les deux adultes le découvrent à la fin de l’épisode.

À travers le prisme de la maison, du bébé et maintenant d’un nouveau membre, Bones fortifie la notion de famille et véhicule une certaine maturité. La série semble vouloir nous dire : « Terminés les jeux de dupes, il est temps de se poser et de construire quelque chose ». D’ailleurs, on remarquera que deux entités distinctes se sont créées. D’un côté, les joyeux drilles du labo qui font la fête après le boulot et de l’autre, les nouveaux parents qui parlent de sujets sensibles à la maison.

On remarquera aussi que la dynamique du duo Booth/Sweets fait un grand pas en avant avec la volte-face du psy, plutôt saoulé d’être mis de côté à partir du moment où il a donné les conseils recherchés à son collègue/ami.

The Warrior in the Wuss marque donc une maturité bienvenue et, espérons-le, pérenne dans l’univers de la série. Il faut dire qu’au bout de 7 ans, il était grand temps !

Tags : Bones moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link