Breaking Bad - 4 Days Out (2.09)

Walt interrompt les plans de Jesse pour l’informer qu’ils vont devoir cuisiner pendant quatre jours, ou risquer de perdre leur méthylamine.

Jesse et Walt retournent derrière les fourneaux, mais comme souvent, la malchance et l’incompétence vont venir envenimer la situation.

Je ne sais pas si les scénaristes le font exprès, mais les évènements jouent rarement en faveur de nos deux cuisiniers. Walt passe un examen, et dans quelques jours, il aura un point sur l’état de son cancer. Mais, voilà, il tousse, et pour lui, rien ne s’est amélioré. Il veut alors cuisiner, car il n’a pas assez d’argent pour sa famille. Il joint Jesse et les voilà partis au milieu du désert, alors que Skyler imagine son mari parti chez sa mère.

Nous voilà donc en route, en musique, vers le désert. Une fois sur place, toujours en musique, la fabrication de meth se met en route. Il y avait un moment que nous n’avions pas vu nos deux compères travailler l’un à côté de l’autre. Je pensais personnellement qu’on ne voyait plus les scènes où il fallait s’occuper de la marchandise. Histoire de faire passer un peu de temps à Walt et Jesse ensemble, et pour un moment d’introspection et de jugement sur autrui, il n’y a quand même pas mieux que les envoyer au milieu du désert.

En fait, si : les bloquer sur place. Breaking Bad Style, peut-on dire. Cela ne pouvait leur arriver qu’à eux, sérieusement. Forcément, on y va plus ou moins de la réflexion désagréable. Walt pointe du doigt la stupidité de Jesse, tandis que ce dernier considère que c’est la faute de Walt, chacun y allant de son faux pas, et démontrant une nouvelle fois qu’ils forment un drôle de tandem. La  vérité, au fond, pour Jesse, ne se manifestera que plus tard. Il comprendra les raisons de leur présence ici, et malgré les griefs, le jeune homme est compréhensif, réaliste, et honnête.

Ils finiront, grâce au savoir de physique de Walt par trouver un moyen de rentrer chez eux. C’est peut-être là que se trouve le plus marquant de l’épisode. Walt continuant ses mensonges à sa famille, mais réalisant l’évolution qu’il a connue entre le premier diagnostic et cette consultation. Il n’est plus l’homme qu’il était.

Il n’y a pas vraiment de surprise à apprendre une rémission du cancer, il est évident que c’est plus ou moins nécessaire pour la survie de la série. Cela offre quand même l’opportunité de jeter un regard en arrière, sur le chemin parcouru. Même si on a la sensation que cela fait bien longtemps que Skyler est enceinte, au fond, le temps ne s’écoule pas si vite, et Walt n’est définitivement plus ce bon père de famille sans problèmes.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire