Skyler s’investit dans les activités de Walter, désirant savoir si l’argent qui paie pour les soins de Hank est bien intraçable. Jesse se lance dans une relation qui le mènera à faire des découvertes inattendues.

Gus : Never make the same mistake twice.

Après l’épisode allégorique précédent, Breaking Bad résume son histoire et se lance dans une direction qui, au premier abord, parait un peu surprenante, mais qui se trouve être on ne peut plus logique.

Skyler décide donc de s’impliquer dans le business de Walt. Pas qu’elle désire en savoir plus sur la fabrication de la drogue, mais elle aimerait bien assurer ses arrières et celles de sa famille, même celle par extension. Comprendre : le blanchiment de l’argent. Rendez-vous chez Saul, donc, afin d’avoir des détails.

L’avocat est égal à lui-même, mais va vite être attaqué dans sa zone de confort. Ce n’est pas la première fois qu’il sent une menace approcher son territoire, ce qui change, c’est que celle-ci est d’un ordre nouveau qui lui fera probablement édicter une nouvelle règle : ne pas impliquer les femmes. Skyler sait de quoi elle parle et on la découvre plus déterminée que jamais à s’investir dans l’illégalité. Un comportement logique après qu’elle ait décidé de fournir à Walt son alibi. Elle a clairement changé d’avis, mais on ne peut pas savoir à quel point avant qu’elle ne lâche une bombe sur son mari. Quand ça se produit, c’est surtout lui qui est étonné, mais il est clair que, désormais, les White font du business en famille. Juridiquement, c’est plus sûr, narrativement, c’est un soulagement. La place de Skyler l’avait mise, jusque-là, dans une position qui faisait d’elle un frein parfois pénible, souvent irritant. Le personnage stagnait et s’enfonçait en optant sans cesse pour la victimisation. Maintenant qu’elle se prend en main et décide d’agir, elle semble enfin trouver le rôle qu’elle mérite.

L’épisode s’intéresse également à Jesse. D’ailleurs, il débute en nous racontant l’origine du mégot. Une scène qui aurait certainement mieux trouvé sa place un peu plus tôt, bien que les derniers évènements profitent de ce rappel pour acquérir une aura douteuse.

Il faut dire que voir Jesse s’investir dans une nouvelle relation avec une (ex-)droguée, ça sent la dynamite. Le twist de l’épisode n’est pourtant pas celui qu’on aurait pu voir venir, mais un tout autre qui nous ramène à la mort de Combo. Cette façon de tout relier repose sur une coïncidence un peu grosse. Malgré ça, permettre à Jesse d’avoir l’opportunité de gérer des dégâts passés, maintenant qu’il est sobre, devrait offrir aux prochains épisodes d’intéressants rebondissements.

Cette fois encore, Walt semble faire un pas supplémentaire vers une position protégée alors que Jesse se dirige vers les problèmes. Il reste à voir s’ils arriveront à s’entraider où si leurs différences vont les éloigner un peu plus au point qu’ils ne pourront plus rien l’un pour l’autre. De quoi pimenter une fin de saison qui commence avec cet épisode à dessiner ses enjeux.