Breaking Bad 5x05 Dead Freight

Lundi 13 août 2012 à 11:21 | 12 commentaires | | | |

Breaking Bad – Dead Freight (5.05)

par .

Mike, Walt et Jesse cherchent à savoir ce qu’ils doivent faire de Lydia. Celle-ci leur propose un arrangement qui va les mener à préparer un casse sans précédent. Skyler tente toujours de maintenir ses enfants loin de la maison.

Breaking Bad a clairement évolué depuis ses débuts. On est passé par des périodes contemplatives presque métaphysiques où une situation était symboliquement développée pour nous plonger dans la psyché des personnages, mais on a aussi eu le droit à des arnaques complexes, des fusillades et des passages à la tension quasi intenable. La recette a toujours été malléable pour suivre l’évolution de Walt et Jesse, et la surprise a constamment été au rendez-vous, puisque la série nous emmène généralement là où on n’attend pas qu’elle se rende.

publicite

Cette fois encore, la surprise est bien sûr de nouveau au menu, car Walt, Jesse et Mike s’attaquent à un train dans le désert du Nouveau-Mexique. Dead Freight est basiquement un épisode braquage, de la situation désespérée du départ à l’élaboration du plan et à son exécution avec, bien entendu, un timing ultra serré et des imprévus. Forcément, tout ceci est fait dans la pure tradition Breaking Bad, avec une ambiance unique et un rythme servant à faire grimper la tension en flèche, jusqu’au twist final purement glacial.

Dead Freight est ainsi impeccablement exécuté afin de nous entrainer au point où tout peut basculer. Le divertissement est indéniablement au rendez-vous, mais il est surtout question de nous emmener quelque part, de montrer où Walt et Jesse sont capables d’aller naturellement à présent, à l’opposé de ce qu’ils arrivaient à peine à faire il y a encore un an. La métamorphose qui fait si peur à Skyler se révèle pour nous être des plus ludique, jusqu’à ce qu’on nous rappelle que les conséquences de ce type de comportement sont imprévisibles et violentes.

Walt apparait cependant au sommet de son art quand il est question de mentir et de manipuler. Il agit clairement dans le dos de sa femme pour gagner la sympathie de Hank et Marie, et il ne se gêne pas pour utiliser cette relation privilégiée pour son business. Il fut un temps où la panique aurait été d’actualité en mettant les pieds à la DEA, maintenant, Walt ne sourcille même pas en posant un micro dans le bureau de son beau-frère.

D’ailleurs, quand il en vient à prendre la décision sur l’avenir de Lydia, il ne parait pas intéressé par la discussion. Ses intérêts prévalent et il ne reste plus que Jesse pour hésiter avant d’envisager le meurtre comme solution à n’importe quel problème – Mike étant toujours celui qui le propose en premier. Une différente notoire qui jouera indéniablement un rôle important dans ce qui va suivre.

Au final, Dead Freight se présente presque comme un épisode de transition, car il ne fait qu’entrainer Walt et Jesse face à la réalité de leur métier qu’ils auraient pu oublier. La grande attaque du train de méthylamine s’impose cependant immédiatement comme un grand classique de la série.

Partager cet article

Breaking Bad
publicite
55 queries. 0,861 seconds.