Breaking Bad – Hermanos (4.08)

Suite aux preuves amenées par Hank à ses collègues de la DEA, Gus est interviewé. Il réussit à convaincre tout le monde sauf Hank qui va alors impliquer Walt dans une tentative pour surveiller le présumé vendeur de drogues.

Cette fois encore, Walt est légèrement placé en retrait – avant de l’être complètement dans la dernière partie de l’épisode. Ce n’est cependant pas pour faire de la place afin que Jesse soit convenablement mis en avant. Non, ce coup-ci, il est question de développer une autre partie de l’histoire, ce qui a clairement pour but de solidifier les pans les plus fragiles de cette saison.

Concrètement, on est arrivé à un point où Gus, bien qu’étant tangible en tant que protagoniste, se révèle trop transparent pour continuer à s’imposer comme un méchant réellement solide. Il n’est pas une chimère que l’on nous agiterait sous le nez en nous demandant de simplement y croire, ce n’est pas le style de la série. Au lieu de ça, il a été cantonné dans un rôle peu développé qui exigeait juste de lui qu’il apparaisse comme une force tranquille capable du pire si besoin est. Cela était suffisant durant un temps, mais maintenant que tous les projecteurs sont braqués sur lui, il faut nous en montrer plus. C’est ce que Hermanos fait.

On  apprend donc que Gustavo Fring est quelqu’un au Chili, mais on ne nous dira pas qui. À la place, on va nous faire comprendre que ce passé mystérieux est suffisamment conséquent pour l’avoir gardé en vie jusqu’ici. C’est ainsi que l’on se retrouve à explorer le Cartel et sa relation avec Gus.

En se lançant sur cette piste, Breaking Bad fait monter la pression là où on ne l’attendait pas – du moins, là où on ne l’attendait plus. Le Cartel a toujours été une source efficace pour faire grimper la tension, mais l’organisation était surtout dépeinte comme un ennemi obscur qui était habilement accessoirisé. À présent, on lui offre des visages, profitant même de l’occasion pour réinjecter Hector dans l’équation afin de développer la mythologie de la série en liant des protagonistes connus à des nouveaux. L’ensemble est brillamment exécuté, et cela réussit à créer une légende encore plus intrigante autour de Gus, tout en étoffant des évènements des saisons précédentes.

En tout cas, si cet épisode est celui de Gus, il est également celui de Hank. Maintenant qu’il a une cible, son handicap ne peut pas contenir la passion qui vit en lui. Cela dit, on se retrouve dans une situation que l’on a déjà connue. On suit Hank qui s’enthousiasme au sujet des pistes qu’il a découvertes, mais il ignore tout du danger qui l’entoure. C’était précédemment le cas quand les cousins ont attaqué, et on ne peut alors que craindre une nouvelle fois pour lui. Certes, Walt tente de le protéger, mais un sentiment d’impuissance né de nouveau pour ce personnage qui a su devenir l’un des plus attachants de la série.

Au final, en commençant à lever le voile sur le passé de Gus et en replongeant réellement Hank dans le cœur de son affaire, cet épisode parvient à conjuguer des éléments de l’intrigue qui portent la saison à un niveau supérieur. Ce fut presque long à venir.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires