Quand Skyler rentre chez elle, elle y trouve Walter qui n’a pas l’intention de repartir. Ce dernier ignore qu’il est passé si près de la mort et que son avenir se négocie entre Gus et les représentants du Cartel auquel appartenait Tuco.

L’épisode s’ouvre sur Tortuga, ou comment sa tête s’est retrouvée sur une tortue. Un moyen de bien placer les personnages que l’on retrouve autour de la table des négociations avec Gus. Ce dernier plaide la cause de Walter ou, plutôt, négocie un sursis le temps qu’il obtienne ce qu’il désire.

Depuis la reprise, la série se concentre sur la famille White. Le monde de la drogue ne semble plus trouver sa place, mais cherche un moyen de revenir. Les conflits entre Walter et Skyler n’ayant jamais été le point culminant du show, il est clair que les scénaristes nous installent tous les points nécessaires pour replonger leur personnage dans des eaux troubles. Ce ne serait pas une mauvaise chose, car plus on avance et moins le propos de ce qui nous est raconté parvient à maintenir son intérêt.

Pour ne rien arranger, Jesse passe son temps, enfermé chez lui à appeler la messagerie de Jane pour entendre sa voix. Jusqu’à ce que le message disparaisse.

Donc, chez les White, Walter force sa ré-entrer dans la famille et vit toujours plus ou moins dans ses illusions. Bien entendu, Skyler poursuit ses menaces, mais n’ira pas au bout. Elle finira par révéler ses motivations. D’ailleurs, niveau révélations, le couple va passer par une phase « vérité », Walt pouvant enfin s’exprimer. Conséquence, Skyler change de stratégie pour se débarrasser de lui. Elle veut qu’il souffre. Simplement.

Combien de temps ce jeu pourra durer ? Il ne fait que débuter, mais il ne va pas falloir longtemps à Walt pour sortir de son monde de fantaisie et réaliser où il en est réellement. Enfin, on peut espérer, car il devient véritablement pathétique. Le choc final est peut-être le déclencheur. Il le faudrait mieux pour lui, et pour nous, vu que tout ceci commence à être redondant.

Le fait est que Jesse semble finalement sur le retour et qu’il va certainement avoir besoin de l’aide de Walt s’il veut s’en sortir. Ce dernier est également dans l’obligation de se bouger, bien qu’il l’ignore, car il n’est pas encore au courant des discussions faites sur sa vie.

Globalement il est clair que l’histoire est prête à prendre une orientation nouvelle. Même pour Hank qui va retourner là où l’action se trouve, même s’il ne le gère pas véritablement avec l’assurance qu’il désirerait avoir.

Bref, la saison a de toute façon besoin de cela et ce dernier épisode le fait bien ressentir. Reste à voir comment les choses vont évoluer et la façon dont Walter et Jesse pourront de nouveau interagir. Leur relation commence à réellement manquer.