Breaking Bad

Breaking Bad 5x07 Say My Na Breaking Bad   Say My Name (5.07)

Lundi 27 août 2012 à 11:39 | 16 commentaires | | | |

Breaking Bad – Say My Name (5.07)

 Breaking Bad   Say My Name (5.07) Breaking Bad   Say My Name (5.07)par .

Walt négocie un deal avec Declan, ce qui permet à Mike et Jesse de quitter leur association comme prévu. Hank obtient enfin un mandat pour fouiller chez Mike, mais tombe une fois de plus dans une impasse.

On pouvait s’attendre à ce que, dès cet épisode, l’histoire prenne un tournant, et c’est plus que le cas. Depuis la reprise, et sachant que c’est la dernière saison, Breaking Bad fait ce que toutes les séries dans cette situation se doivent de faire, elle excelle en prenant tous les risques et en allant là où on ne l’attend pas ou on craint qu’elle aille.

publicite

Cette saison est peut-être divisée en deux parties, mais avec la séparation entre la première et la seconde, il est clair que Vince Gilligan et son équipe ont prévu de ne pas nous laisser dans une situation banale. Au contraire, Say My Name prépare le terrain en chamboulant une fois de plus l’univers de Walt et en brouillant nos repères.

Cela dit, il n’est pas simplement question d’actions aux conséquences irréversibles, on explore également l’aspect relationnel du show. Par exemple, difficile de savoir quel sera le prochain mouvement de Skyler, mais on sait déjà que Walt a fait son deuil de son mariage et ne se gêne pas pour discréditer sa femme auprès de son beau-frère. Avec Jesse, par contre, il joue une autre carte, une qui touche à une zone sensible, qui s’appuie sur l’histoire de la série et sur notre connexion avec le jeune homme.

Jesse a été une victime et il continue à l’être, subissant les manipulations de son mentor qui a plus besoin de lui que l’inverse. Bien entendu, Todd s’impose comme le substitut par défaut, mais il semble clair que si Walt peut récupérer Jesse, il n’hésitera pas à le faire. Après tout, il lui a tout enlevé pour s’assurer sa fidélité, pourquoi s’arrêterait-il là ? Le souci est, comme il le pointe de façon si éloquente, Jesse n’a plus rien dans sa vie. Tout ce qui lui reste, c’est son argent et sa conscience, deux choses avec lesquelles Walt joue. C’est presque douloureux à regarder, car à ce stade, on peut encore espérer que Jesse s’en sorte, même si on sait que Walt fera tout pour le récupérer et, peut-être pire, il pourrait finir par le sacrifier pour son propre salut. L’époque où les deux hommes entretenaient une relation père-fils parait révolue, Walt est juste trop déconnecté et l’affection qu’il porte à son protégé semble simplement disparaitre derrière son sens corrompu des priorités.

Maintenant, tout particulièrement avec la fin de cet épisode, on peut se demander comment Walt va jouer ses cartes pour ramener Jesse à ses côtés. Ce n’est d’ailleurs pas la seule chose que l’on peut se demander à ce stade, étant donné qu’on ne peut qu’avoir un léger vertige avec tout ce qui se passe et cela brouille quelque peu les repères que l’on pouvait encore avoir.

Say My Name est en tout cas un épisode majeur dans l’histoire de la série. Il nous lance clairement dans ce qui est indéniablement l’un des derniers grands virages avant la ligne d’arrivée. Le tout est bien entendu mis en scène avec brio, ce qui perturbe un peu plus, car la tendance de la série à offrir des plans de toute beauté pour des scènes douloureuses donne toujours un mélange aussi fascinant que dérangeant – ce qui résume à merveille Breaking Bad en fin de compte.

Merci d’indiquer les spoilers dans vos commentaires avant de parler de la fin de cet épisode.

Partager cet article

publicite
  • christian

    épisode en fait avec de très jolis plans mais avec un fin qui glace le sang … et un excellente réplique finale qui résume bien mon état d’esprit en regardant la série

  • DarkVegas57

    Je suis paralysé par cet épisode. Par cette excellence.

  • arno

    Breaking Bad a longtemps ressemblé aux films des frères Coen, un mélange d’humour noir et de lenteur. Là on est définitivement dans le glauque qui exclue toute forme d’humour. Tous les personnages sont dans l’impasse, avec Walt en roue libre qui précipite le tout vers une fin des plus tragiques. C’est magistral. Désormais Walt, une fois qu’il aura tout détruit autour de lui, n’aura pas d’autre choix que de disparaître dans le désert.

  • arno

    Ou je le vois bien se noyer dans une baignoire d’acide, juste pour boucler la boucle.

  • http://www.pixelab.be/blog/ pixel

    ***spoilers***
    Excellent, comme d’habitude. Le twist avec l’avocat est un peu rapide à mon goût, mais il fallait bien faire avancer l’histoire je suppose. Un de mes personnages préférés qui s’en va, dommage, mais c’est souvent le signe des grandes séries (cf the Shield, dont on sent le héros se rapporcher d’une fin ou il aura tout perdu, et se sera sauvé pour se retrouvé complètement isolé…)

  • nkta1

    Walt n’est plus, son égaux sur dimensionné et sa recherche de respect l’a finalement consumé.

    Très bonne épisode il ne reste plus qu’un épisode avant la grande coupure.

  • balzane

    Le soleil et la carrière de Walt sont au zénith quand il ordonne « say my name » auprès du caïd. Le soleil se couche et la nuit tombe en fin d’épisode, comme le destin de Walt qui s’assombrit. Quelle réalisation ! La fin du prochain épisode devrait nous laisser sur le cul pour nous torturer encore mieux en attendant la 2e partie de la saison.

  • Krapulax80

    **spoilers ! **

    Neuf mecs à buter. Ca commence à faire beaucoup pour un ex-prof de chimie…

  • fandebreakingbad

    Quel épisode ! Même si on ne peux rien prévoir dans cette série -les scénaristes n’utilisant pas les ressorts classiques pour faire avancer l’histoire- je dois dire que j’avais quand même prévu la mort de Mike. Je pense que c’était quelque chose d’assez évident. Malgré tout j’ai quand même été « glacé » par les dernières répliques de Mike. Je m’attendais certes à sa mort mais pas de cette manière.

    Mais pour la première fois cette saison , j’ai été sensible (un petit peu !) aux arguments de Walt. Car si Mike n’y étais pour rien dans la réquisition de l’argent par les stups (numéro de compte qui avait été retrouvé dans un cadre)juste après la mort de Fring, cette fois ci c’est totalement de sa faute. Il aurait dû trouver un autre moyen pour distribuer l’argent. Plutôt que de prendre son temps et faire les choses bien , il a joué au plus pressé en ayant recours aux services de cet avocat. Il a tout mis dans le même panier , il n’a pas retenu la leçon !

    Alors bien évidemment , Walt (il le reconnaît lui même) n’aurait pas dû le tuer. Mais Mike n’ayant pas reconnu ses tords , notre ex prof de chimie n’a pas su contenir sa rage et l’a tué. Maintenant l’autre danger c’est Lydia ! Elle sait que Walt a une famille (il le lui a avoué dans un des épisodes précédents) et je pense qu’elle sera l’une des causes du déclin de Walt. Mais celle qui sera au centre de ses malheurs sera bien évidement sa femme Skyler. Je la voie bien vider volontairement les réserves de Méthylamine stockées dans la laverie. Pas vous?

  • Ecaz

    La Méthylamine n’est pas stockée définitivement au lave-auto (mesure de sécurité pendant qu’ils négociaient le deal ?), ils ne font que la récupérer. On peu apercevoir la citerne un peu plus tard dans le garage/entrepôt qui leur sert de QG.

    Et si je te rejoins sur le fait que Mike porte une part de responsabilité, c’est, pour moi, pas tant l’utilisation de l’avocat mais plus sa coopération réticente avec Walter qui l’aura, au final, fait chuter. Tout comme Walt, il pêche par orgueil, voulant tout régler seul alors qu’ensemble, ils auraient été bien plus efficace.

  • http://www.facebook.com/pages/La-Ligue-des-Cin%C3%A9astes-Extraordinaires/291598344191307 Boone

    Un episode magistral.. Une fin magistrale.. J’en suis encore sur le cul.

  • Jeffrey

    Spoil :

    Je ne trouve pas les relations entre Jesse et Walt aussi simples que vous les décrivez.
    Au contraire, j’ai l’impression que Jesse commence à faire pencher la balance de son côté. Il arrive à dire non à Walt sur le nouveau, au risque de ne pas récupérer ses 5 millions de dollars. Depuis le début de la saison, j’ai l’impression que Walt a besoin de Jesse plutôt que l’inverse… D’ailleurs Walt avait l’air presque jaloux de la relation entre Jesse et Mike, ce qui a peut-être grandement poussé Walt à péter un plomb avec Mike. J’ai aussi bien l’impression que Jesse se rend compte que Walt est en train de perdre les pédales et commence à tirer le même constat que celui de Mike, d’ailleurs les regards de Jesse envers Skyler n’y sont pas pour rien… une future « association » entre Jesse et Skyler semble inévitable.

  • fandebreakingbad

    Tout à fait d’accord avec toi Jeffrey , une association Skyler-Jess est possible. Surtout que la mort de Mike va rendre Jess extrêmement revanchard.
    La seule personne que j’ai du mal à situer est Lydia. Une collaboration avec Walt pour tuer les 9 personnes de la liste (ou 7 car 2 ont déjà été tué?) Car il y a quelques semaines Lydia avait posé un contrat sur toutes ces personnes. Un objectif en commun donc.

    Pour autant je ne sens pas cette femme. Mike l’a redoutait d’ailleurs énormément ce qui n’est pas anodin!

    Et pour répondre à Ecaz , certes la méthylamine n’est pas stockée définitivement dans le lave auto mais c’est une bonne base arrière que devrait beaucoup utilisé Walt.Qui nous dit que d’autres choses importantes n’y seront pas stockées. Skyler et Jess ,s’il y a collaboration, pourront alors s’en servir pour faire pression sur Walt.

  • tlsnhe

    5.07 Say My Name

    Cette saison 5 me fout littéralement les jetons, c’est atroce. Ils ont su pousser le vice jusqu’au bout et donner à Heisenberg une dimension démoniaque absolument abjecte. Walt n’est plus le gentil bonhomme à moustache qui boit des bières light et la simple superbe scène d’intro’ en est la preuve. Le « Say my name », balancé avec tellement de vanité et de complaisance, apparait comme l’achèvement de la transformation. Avec cette petite phrase, Walt veut qu’on reconnaisse son génie et son ascension criminelle hors normes. Avec cette petite phrase, Walt veut qu’on le compare déjà à Fring. Et le face-à-face est jouissif rappelant le rapport de force qui sommeillait lors des rencontres-retrouvailles désertiques entre l’équipe de Fring et les deux compères. Le retournement de situation est brillant !

    Et j’aime l’importance, implicite, donnée par Vince Gilligan à des personnages plus que secondaires mais qui se révèlent essentiels à la poursuite de l’intrigue. L’avocat, très discret dans l’entretien avec le prisonnier-homme de main, gagne ici le droit d’être la balance, alors que tous se focalisaient sur les autres, déjà emprisonnés. Et la scène, dans la salle des coffres, lorsqu’il se fait surprendre avec le sac rempli de billets est magique, essentiellement pour l’énorme sourire de Gomez qui est heureux de ne pas re-faire chou blanc dans l’affaire Ehrmantraut.

    Les dernières 5 minutes m’ont fait froid dans le dos, et la prise de conscience, après coup, de Walt ne lui donne en aucun cas grâce. Cet acte monstrueux et commis par orgueil risque de chambouler la donne et faire péter un énième plomb à l’homme au chapeau.

    Plus qu’un épisode, et l’attente va être atroce !

  • tab31

    SPOILER ALERT

    C’est surement les contacts de todd en prison qui von s’en charger….

  • Pingback: Breaking Bad – Gliding Over All (5.08) | Critiques et actu des séries TV américaines et anglaises sur Critictoo

58 queries. 1,632 seconds.