Breaking Bad 5x07 Say My Na

Lundi 27 août 2012 à 11:39 | 16 commentaires | | | |

Breaking Bad – Say My Name (5.07)

par .

Walt négocie un deal avec Declan, ce qui permet à Mike et Jesse de quitter leur association comme prévu. Hank obtient enfin un mandat pour fouiller chez Mike, mais tombe une fois de plus dans une impasse.

On pouvait s’attendre à ce que, dès cet épisode, l’histoire prenne un tournant, et c’est plus que le cas. Depuis la reprise, et sachant que c’est la dernière saison, Breaking Bad fait ce que toutes les séries dans cette situation se doivent de faire, elle excelle en prenant tous les risques et en allant là où on ne l’attend pas ou on craint qu’elle aille.

publicite

Cette saison est peut-être divisée en deux parties, mais avec la séparation entre la première et la seconde, il est clair que Vince Gilligan et son équipe ont prévu de ne pas nous laisser dans une situation banale. Au contraire, Say My Name prépare le terrain en chamboulant une fois de plus l’univers de Walt et en brouillant nos repères.

Cela dit, il n’est pas simplement question d’actions aux conséquences irréversibles, on explore également l’aspect relationnel du show. Par exemple, difficile de savoir quel sera le prochain mouvement de Skyler, mais on sait déjà que Walt a fait son deuil de son mariage et ne se gêne pas pour discréditer sa femme auprès de son beau-frère. Avec Jesse, par contre, il joue une autre carte, une qui touche à une zone sensible, qui s’appuie sur l’histoire de la série et sur notre connexion avec le jeune homme.

Jesse a été une victime et il continue à l’être, subissant les manipulations de son mentor qui a plus besoin de lui que l’inverse. Bien entendu, Todd s’impose comme le substitut par défaut, mais il semble clair que si Walt peut récupérer Jesse, il n’hésitera pas à le faire. Après tout, il lui a tout enlevé pour s’assurer sa fidélité, pourquoi s’arrêterait-il là ? Le souci est, comme il le pointe de façon si éloquente, Jesse n’a plus rien dans sa vie. Tout ce qui lui reste, c’est son argent et sa conscience, deux choses avec lesquelles Walt joue. C’est presque douloureux à regarder, car à ce stade, on peut encore espérer que Jesse s’en sorte, même si on sait que Walt fera tout pour le récupérer et, peut-être pire, il pourrait finir par le sacrifier pour son propre salut. L’époque où les deux hommes entretenaient une relation père-fils parait révolue, Walt est juste trop déconnecté et l’affection qu’il porte à son protégé semble simplement disparaitre derrière son sens corrompu des priorités.

Maintenant, tout particulièrement avec la fin de cet épisode, on peut se demander comment Walt va jouer ses cartes pour ramener Jesse à ses côtés. Ce n’est d’ailleurs pas la seule chose que l’on peut se demander à ce stade, étant donné qu’on ne peut qu’avoir un léger vertige avec tout ce qui se passe et cela brouille quelque peu les repères que l’on pouvait encore avoir.

Say My Name est en tout cas un épisode majeur dans l’histoire de la série. Il nous lance clairement dans ce qui est indéniablement l’un des derniers grands virages avant la ligne d’arrivée. Le tout est bien entendu mis en scène avec brio, ce qui perturbe un peu plus, car la tendance de la série à offrir des plans de toute beauté pour des scènes douloureuses donne toujours un mélange aussi fascinant que dérangeant – ce qui résume à merveille Breaking Bad en fin de compte.

Merci d’indiquer les spoilers dans vos commentaires avant de parler de la fin de cet épisode.

Partager cet article

Breaking Bad
publicite
56 queries. 0,667 seconds.