Brooklyn Nine-Nine – Pilot (1.01)

Brooklyn Nine-Nine – Pilot (1.01)

Jake Peralta est un policier compétent, mais immature qui est confronté au style plus strict et exigeant de son nouveau capitaine.

Bienvenue au 99th Precinct de Brooklyn créé par Michael Schur et Dan Goor (Parks And Recreation) pour FOX. Brooklyn Nine-Nine est une comédie de bureau policière qui met en scène Andy Samberg dans la peau d’un enquêteur aussi compétent qu’immature.

Trouver le juste équilibre entre les notes d’humour et le travail de policier n’est pas toujours aisé, mais ce premier épisode introduit des personnages aimant leur job et décidés à attraper les coupables. L’environnement est simplement très décontracté, aidé par le fait que leur dernier capitaine n’était pas très bon et laissait tout passer à Jake Peralta (Samberg), le détective phare de ce precinct.

L’immaturité de ce dernier est un des points importants, car il doit faire face à son nouveau capitaine – incarné par Andre Braugher – qui souhaite imposer certaines règles strictes ; Peralta n’a pas forcément envie de s’y plier, surtout s’il ne voit pas de raison de le faire.

Dans le registre, les scénaristes n’ont pas lésiné et d’une certaine façon, Samberg se retrouve à en faire occasionnellement un peu trop et survendre la personnalité du personnage. D’ailleurs, dans son ensemble, ce premier épisode travaille à bien présenter tous les membres du precinct, quitte à mettre l’emphase sur ce qui les définit. Cela peut être payant, les flashbacks étant particulièrement bien intègres et utilisés ; mais, par moment, les traits apparaissent plus que forcés.

Le pilote de Brooklyn Nine-Nine reste plutôt réussi grâce à un casting efficace et des personnages prometteurs. L’épisode établit déjà les histoires plus personnelles des enquêteurs, les dotant rapidement d’une identité forte. L’exposition est sans aucun doute rythmée par le travail de policier et une riche palette de personnages.

Il y a à l’évidence des réglages à faire dans la dynamique générale ou l’exploitation de l’humour. Le pilote est on ne peut plus sympathique et annonce une série avec un fort potentiel. Il est difficile à un certain niveau d’imaginer Dan Goor et Michael Schur ne pas parvenir à l’exploiter pour faire de Brooklyn Nine-Nine une bonne comédie.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link