Brooklyn Nine-Nine Saison 6 : Nouvelle chaîne, même bonne humeur

Brutalement annulée par la Fox avant d’être sauvée par NBC, les fans de Brooklyn Nine-Nine qui ont vu leur petit cœur brisé l’année passée peuvent se rassurer, le futur s’annonce radieux pour la sitcom fraîchement renouvelée. Cette sixième saison a su prendre des risques et s’adapter, tout en conservant brillamment son âme et son ton unique !

Comme à son habitude, l’équipe du 99 ne chôme pas. Entre alerte à la bombe, conflits internes et meurtres improbables, l’équipe créative parvient encore à nous surprendre, une prouesse alors que le pendant dramatique des séries policières n’en finit plus de s’essouffler. Saison charnière à bien des niveaux, Brooklyn Nine-Nine s’impose en toute humilité comme une immanquable de la télévision.

Fidèle à elle-même

Alors que la prudence était de mise, on retrouve bien tous les éléments qui font la saveur de la sitcom, avec entre autres son humour si particulier, majoritairement basé sur un exceptionnel timing comique. Reviennent également tout un tas de personnages introduits précédemment, notamment dans l’excellent final « The Squad ». Les running gags s’entremêlent avec fluidité aux nouvelles blagues qui ne demandent qu’à en devenir, on sent une véritable envie d’entretenir et de renouveler la mythologie.

Brooklyn Nine-Nine a droit cette année à une saison plus courte, condensée sur 17 épisodes au lieu de la grosse vingtaine habituelle. On ne peut que souligner les bénéfices de ce nouveau format. Aucun épisode n’est, à mon sens, dispensable. Tous regorgent d’inventivité et ont droit à la même qualité d’écriture ; ce qui n’a pas toujours été le cas par le passé.

De plus en plus, les fils rouges un peu factices sont relégués au second plan, laissant place aux personnages qui suffisent amplement à assurer le divertissement et la continuité. La confrontation entre le capitaine Holt (Andre Braugher) et le commissaire Kelly (Phil Reeves) revient ainsi sporadiquement dans la saison, essentiellement pour l’ouvrir en fanfare et pour la conclure sur un twist. Pour le reste, rien de mieux que de mettre nos héros dans des situations insolites pour mettre à l’épreuve leurs nerfs et leur inventivité.

Des épisodes puissants qui changent la donne

La grande force de la saison réside dans la multiplicité de ses arcs narratifs, résultat notamment du passage derrière la caméra de plusieurs acteurs talentueux. Alors que Joe Lo Truglio (Boyle) instaure la bientôt culte « lunch war » et que Melissa Fumero (Amy) fait la part belle à Gina, c’est Stephanie Beatriz (Rosa) qui brille avec « He Said, She Said », une incroyable dénonciation du harcèlement sexuel au travail et de la place de la femme dans ce milieu.

Sujet complexe, surtout en plein mouvement #MeToo, cet épisode centré sur Amy fait preuve d’une grande finesse, se concentre non seulement sur les difficultés du quotidien de la jeune policière, mais aussi sur la réaction de Jake, tombant des nues. Le message est clair, rien ne changera tant que les hommes n’auront pas conscience de la réalité de ces inégalités sexistes. C’est brillant, touchant et cela reste étonnamment drôle.

Autre événement marquant et très attendu de la saison 6, le départ de la grande Gina Linetti et de sa formidable interprète Chelsea Peretti. Ses au revoir sont parfaits, à la hauteur de l’exubérance du personnage. Si Brooklyn Nine-Nine a prouvé qu’elle pouvait très bien continuer sans elle, il est impossible cependant de ne pas ressentir un certain manque. On ne se débarrasse pas de Gina facilement…

Une grande famille

Plus que jamais, l’alchimie au sein du commissariat crève l’écran et l’on prend un véritable plaisir chaque semaine à retrouver tous ces personnages, aussi déjantés que touchants et attachants. Tout le monde a droit à son coup de projecteur, même Hitchcock (Dirk Blocker) et Scully (Dirk Blocker) dont on découvre enfin les jeunes années. La vie de couple de Rosa s’étoffe, le mari de Holt gagne en profondeur, Terry évolue à tous les niveaux et Amy — toujours un peu en retrait — parvient à nous toucher avec son histoire familiale.

Le seul développement de personnage qui fait tiquer concerne son couple avec Jake (Andy Samberg) qui a LA conversation à propos des enfants, et le tout est aussi mal amené que résolu. Alors que leur couple en toile de fond évitait jusque-là tous les écueils classiques qui n’avaient pas épargné The Office, cette discussion improbable déstabilise. Amy réagit trop fort, Jake se ravise trop vite et difficile de croire les connaissant que le sujet n’arrive que maintenant. Ce faux pas, qui n’en sera peut-être pas un pour tout le monde, ne porte heureusement pas à conséquence sur la suite.


Ce nouveau départ pour Brooklyn Nine-Nine sonne plutôt comme une réappropriation réussie de ses propres codes et une revendication de ses ambitions. Rares sont les comédies aujourd’hui qui mêlent avec autant de talent un humour à la fois fin et universel, une bonne humeur presque naïve et de vrais engagements sociaux. On ne peut que se réjouir de retrouver la série l’an prochain, car elle a encore énormément de choses à dire.

Tags : Brooklyn Nine-Nine moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link