Brothers & Sisters - The Wine Festival (4.08)

The Wig Party (4.07)

Faisant face aux ramifications du traitement du cancer, Kitty est dévastée. Nora est accostée par un homme. Scotty reçoit la visite de son père.

Le cancer de Kitty est sans aucun doute au cœur de cette saison de Brothers & Sisters, tout du moins de la première partie (difficile de dire ce qu’il adviendra après le changement de showrunner dont l’impact se fera sûrement sentir un peu plus tard, quoique…).

Malgré les angoisses d’une Kitty déprimée par sa perte de cheveux et son état de santé général, d’une Nora qui ne parle que de ça, d’une Sarah qui remplit plus une fonction de soutien, par-ci par-là, l’épisode distille de bien jolies informations.

Mon petit cœur penche du côté de Scotty, principale intrigue secondaire du jour, avec son papa en costume, en ville pour ce qui ressemble à une convention de comic books. Les parents de la seconde moitié de Kevin n’ont pas été fort développés, mais un petit peu de Scotty, justement, loin des Walker, cela suffit à être rafraichissant. Scotty est juste à croquer la plupart du temps, et avoir un père qui envoie un vieux numéro de Captain America pour aider financièrement le couple à avoir un bébé, cela sonne étrangement cool.

Plus disséminé dans l’épisode, c’est Nora qui se fait draguer sans honte par un oncologue plus jeune qu’elle et très direct, Robert qui se frotte à quelques conflits politiques, et Justin qui exerce ses talents de futur médecin sur Rebecca et met du temps à conclure que la demoiselle est enceinte. Cette histoire-là n’est pas terminée, et on peut dire que le couple cumule les évènements. Études, mariage, maladie, bébé. That’s life!

The Wig Party, c’est quelques bonnes lignes de dialogue, une maladie qui progresse, et la vie qui continue.

The Wine Festival (4.08)

Ojai Food décide de présenter plus tôt que prévu son dernier vin, qui pourrait aider la compagnie à surmonter les difficultés qu’elle rencontre. Rebecca et Justin n’arrivent pas à se parler à cause de l’emploi du temps de chacun. Nora continue de fréquenter Simon, le jeune oncologue. Sarah et Luc réalisent qu’ils ne sont pas aussi connectés qu’ils l’imaginaient.

Business et amour au menu de ce festival de vin, auquel se rendent la plupart des Walker. Malgré le fait qu’ils sont quasiment tous présents à l’évènement, la famille ne sera pas réellement connectée, et c’est bien dommage. Nous sommes donc au cœur d’un épisode qui fait évoluer tranquillement chacun de son côté, dans une atmosphère qui ne se veut pas trop pesante, mais qui manque un peu d’énergie.

Le plus boute-en-train du lot c’est finalement Kevin et sa quête d’œufs parfaits ! Le patrimoine génétique, c’est important, et le voilà à chercher mère idéale pour son futur enfant. Le temps de quelques minutes parsemées dans l’épisode, avant qu’il n’arrive à la conclusion, aidée par Saul, que l’important, c’est l’amour et les espoirs qu’il donnera à son futur bout de chou, et non le reste.

Hors course – comprendre chez elle – Kitty va elle aussi apprendre une chose qu’on n’aurait pensé qu’elle avait déjà comprise : Robert ne l’a pas épousée pour ses cheveux ! Des angoisses un peu légitimes, mais quand même, Kitty! Un peu de réflexion n’aurait pas fait de mal.

L’amour, les relations, c’est justement ce qui occupe pas mal Sarah et Nora. La première avec son français, la seconde avec un homme plus jeune. Deux histoires qui, entre nous, manquent de symbiose. Cela tombe bien, car Luc va finir par prendre l’avion quand la pression financière – justifiée ou non – de Sarah va lui faire réaliser qu’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre. Luc reviendra ou ne reviendra pas ? Entre nous, il peut rester en France, Sarah a déjà eu meilleur parti à son bras. Je n’aurais rien contre ce qu’on lui développe une relation plus sérieuse, mais celle-ci a besoin d’être compatible à l’écran, comme toujours.

Rayon compatibilité d’ailleurs, je ne sais que penser du couple Nora/Simon, que je vois déjà s’achever, de toute façon. La mère Walker a d’ailleurs des difficultés à passer outre la différence d’âge. Anxieuse comme à son habitude Nora. C’est dans les gênes de s’inquiéter et de ne pas prendre simplement les choses comme elles viennent, il n’y a pas à dire!

Dans ce méli-mélo sentimental, il y en a deux au moins qui sont plongés dans les affaires. Ce n’est clairement pas Rebecca et sa grossesse, mais Saul et Holly, pensant voir dans leur nouveau vin une possibilité de renouveau pour l’entreprise, mais leur rêve vont finir noyés. La faute à qui ? Sûrement à Ryan, celui auquel personne ne s’intéresse et traficotant toujours avec Dennis York.

Malgré les ennuis et les remous du cœur, il faut bien le dire, c’est un peu trop calme chez les Walker en ce moment.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire