Après avoir passé un accord d’affaires international, la compagnie familiale doit 10 millions de dollars. Nora va alors voir Holly et Tommy pour leur demander de l’aide. Justin avoue à Kevin, puis à Rebecca, qu’il a eu des sentiments plus qu’amicaux pour cette dernière et il tente d’éviter que cela se reproduise. La jeune fille va alors lui annoncer une nouvelle.
Saul vit très mal la situation causée par l’accord pour l’entreprise, et Kevin va l’aider.

Sarah doit trouver une solution pour sauver l’entreprise. Au départ, elle encaisse toutes les réflexions, refusant de dévoiler la responsabilité de Saul dans l’affaire. Elle se juge tout aussi responsable, en partie à cause de sa relation avec Graham (celle-ci touchant à sa fin dans l’épisode). Les seuls pouvant les aider se trouvent être Tommy et Holly.
La proposition est simple : Tommy et Sarah décident, et s’ils ne sont pas d’accord, Holly sera celle qui prendra la décision finale. Voilà comment devront fonctionner les affaires à partir de maintenant. L’accord passé entre les deux entreprises se doit d’être rentable pour l’affaire de Tommy et Holly. Ce n’est pas ce dont rêvait Sarah, seulement elle n’a pas trop le choix.
Cet accord permet alors de remettre les trois protagonistes dans la même salle. Depuis que Tommy est parti de son côté, on n’a pas trop vu l’évolution de son commerce de vins, qui a l’air de bien se porter. Cette décision pourra sûrement offrir un nouveau dynamisme dans la série, en ce qui concerne les affaires.

Pour Holly, ce changement ne va pas se limiter à cela, on peut déjà penser que quelques réflexions vont pleuvoir, car Rebecca finit par annoncer à Justin qu’elle n’est pas sa sœur. Voilà un ou deux épisodes qu’on nous préparait le terrain. Le plus jeune Walker se comportait étrangement avec la fille illégitime de son père, et cette idée, avant même d’être mise en application, était visible à l’écran (on peut évidemment imaginer que la relation entre les deux acteurs dans la vraie vie n’a pas aidé). Ce qui est bien amené est la réaction de Justin quand il entend la nouvelle. Pour une fois, on est en plein dans le mille, et Rebecca paie ses erreurs : il lui reproche de faire comme sa mère, d’avoir menti. C’est assez réaliste, surtout qu’on voit Rebecca depuis plusieurs épisodes reprocher le comportement de sa mère, alors qu’elle adopte le même. La jeune fille se retrouve alors mise à la porte de chez elle, Holly n’acceptant plus les réflexions déplacées de sa fille, de même que Justin lui demande de partir après avoir appris qu’elle lui avait menti.

Sous entendus depuis la saison 1, enfin dit : Saul fait son coming out. On ne sait trop ce qui a fait qu’il a mis tant de temps, et en toute logique, c’est à Kevin qui le dit, ce dernier sachant déjà la vérité. Le plus dur était de l’admettre. Saul a passé quasiment toute son existence à fuir ce qu’il est, et aujourd’hui, il se sent prisonnier de sa situation, ne sait plus comment vivre.
Pas véritablement développé, mais qui est implicite est que le problème de Saul peut se poser d’un point de vue générationnel : être homosexuel son époque était assurément loin d’être aussi évident que l’être à l’âge de Kevin, à un période où la société accepte ce fait.
En voyant son oncle, et en l’écoutant parler, Kevin réalise la chance qu’il a et décide de passer à l’étape supérieure : il demande Scotty en mariage.
Une scène qui arrive à être touchante sans pour autant nous offrir les clichés habituels de la demande en mariage. Le petit discours de Kevin est peut être un peu trop à l’eau de rose, mais on ne peut pas tout avoir.

Pour une fois, le dramatique réussit assez bien à Brothers & Sisters, ces histoires permettant de se diriger vers de nouvelles évolutions. Un gros bémol par contre du côté de la musique, beaucoup trop présente au moment où il faut, et qui est assez répétitive et encombrante.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire