Brothers & Sisters - Owning It (3.14)

Marc Wilson, président de l’université de Wexley offre à Kitty un travail, alors que la baby shower approche. Tommy se débrouille pour acheter des terres à l’insu d’Holly, mais Rebecca devient soupçonneuse. Saul introduit Henry, son petit ami (John Glover) à une partie de la famille, alors que Nora découvre que Roger est marié.

Après deux semaines de pause, on retrouve la famille Walker dans laquelle les problèmes sentimentaux empiètent sur les situations professionnelles.

Nora découvre que Roger est marié et cela la plonge dans un état catastrophé. Mais ce n’est que le début pour elle quand ce dernier lui annonce qu’il a un mariage ouvert. Comme pour les derniers épisodes, la folie de Nora offre les meilleurs moments de l’épisode, surtout qu’elle est accompagnée dans plusieurs scènes par Sarah, qui n’a qu’un rôle de soutien dans cet épisode, mais qui a toujours bien plus trouvé sa place dans la bonne humeur, que dans les aspects dramatiques (souvent un peu trop poussé quand il s’agissait d’elle). Je trouve presque dommage de voir ici s’achever le couple Nora-Roger qui a vraiment fait ressortir le meilleur de la matriarche de famille.

Mais, il faut dire que pour pimenter son existence, voici enfin surgir, à la fin de l’épisode, Ryan (Luke Grimes), le fils illégitime. Depuis le temps qu’on l’attendait, on l’aurait presque oublié.

Pendant ce temps-là, Kitty vit donc sa baby shower, et les questions qui vont avec : va-t-elle pouvoir mener de front un nouveau travail et l’arrivée de son bébé ? Ça se bouscule dans sa petite tête, bien que la réponse soit plus qu’évidente. C’est aussi le moment pour Robert d’annoncer qu’il va se présenter pour être gouverneur. En espérant que cela ne mette pas trop de grabuges dans le couple, que j’aime voir solide, avec ces disputes, mais sans être plongé dans les crises existentielles.

Pour un problème de cette envergure, autant se tourner vers Rebecca, qui a toujours eu un sens du drama assez développé, et qui ne fait pas toujours preuve de réflexion. Ici, elle va découvrir que Tommy traficote quelque chose, pour reprendre le contrôle de l’entreprise familiale. Je n’aurais rien contre l’idée que son plan aboutisse, cela ne ferait pas de mal de bousculer les pions au sein du business. Enfin, bien entendu, Rebecca va raconter sa petite histoire à son boyfriend, Justin, qui a des problèmes avec Chelsea, après que cette dernière l’ait embrassée. Sans surprise, il n’apprécie pas les accusations de Rebecca, et il faut dire que le dossier qu’elle amène sur la table n’est pas épais. Il était assez prévisible qu’il réagisse ainsi, même si pour une fois, je dirais bien que Rebecca n’a pas tort. Le sentiment d’insécurité qu’il doit y avoir dans la relation doit bien se développer ces derniers temps si Justin ne peut pas essayer de lui donner le bénéfice du doute. Pas la peine de la traiter directement de menteuse quoi ! Pour le coup, la demoiselle va voir son papa, qui était sorti de notre champ de vision depuis un moment, mais je suis bien contente de le revoir.

Un épisode plutôt tranquille, qui, après deux semaines d’absence, nous fait retrouver les membres de la famille. Assez agréable, mais manquant un peu de panache.