Un cancer, un mariage, des études de médecine, la recherche de l’amour, de grosses difficultés financières … La vie des Walkers est toujours mouvementée.

Pour ne pas trop changer aux habitudes, la saison 4 de Brothers & Sisters sera riche en évènements, les Walkers ayant rarement le temps de se reposer. La vie familiale étant très cyclique, il y a des sujets qui traversent les années : mariage, bébé, problème de santé et finalement, disputes familiales.

Cela peut être écrit à toutes les saisons, alors autant le faire tout de suite : Brothers & Sisters est au meilleur de sa forme quand elle joue avec les interactions de tous les membres de la famille, que cela soit par téléphone ou autour de la table familiale. Il faut même admettre qu’avec le temps, les grosses révélations et engueulades coupant le sifflet ont fini par avoir plus de poids avec tout le groupe présent que quand elles se déroulent dans l’intimité. Ajoutons à cela que, aussi surprenant soit-il, les allers et venues de Tommy – qui a quitté L.A. la saison dernière – font leur effet; le premier fils Walker devient alors un élément fort au lieu d’être le maillon faible.

Pour le reste, il faut bien le dire, c’est plus au bonheur la chance, les membres de la tribu ayant toujours eu pour habitude de se départager le gâteau de façon inéquitable. Au moins, on peut reconnaître ici aussi une constante : il y a des hauts et des bas scénaristiques pour quasiment tout le monde.

Cette saison 4 va surtout énormément piétiner dans ces débuts, avec des histoires qui vont parfois trop s’éterniser pour le bien de la série. Certes, un cancer ne se guérit pas aussi vite dans la vraie vie que celui de Kitty – même avec ellipse temporelle –, mais si cela a permis de résoudre les problèmes de couple des McCallister, ce ne fut pas un grand moment de la série; disons-le, avec un sujet aussi continuellement revisité que la maladie, Brothers & Sisters ne se démarque aucunement. Par contre, cela a permis à la deuxième fille Walker de reprendre un peu les devants, qui réussit bien mieux en seconde partie de saison, avec le retour en force de sa carrière politique.

Quoi qu’il en soit, les membres de la famille Walker sont tous mis à rude épreuve, avec une énième relation amoureuse ratée pour Nora et une relation longue distance pour Sarah bénéficiant d’une introduction ultra caricaturale, mais qui finira par réellement s’imposer et payer. Il faut dire que le prétendant, le frenchie Luke, va être étrangement aidé par des problèmes de carte verte qui vont servir à affirmer sa place dans la famille, en même temps que pimenter la vie politique de Kitty. La série réussit bien mieux quand les histoires des uns se retrouvent mêlés aux problèmes des autres, et ceci en est le parfait exemple.

Justin et Rebecca vont avoir un mariage pour s’occuper alors que Scotty et Kevin vont penser bébé pendant une longue partie de la saison. Le tout n’étant pas toujours des plus pertinents, mais entre nous, Scotty ferait avaler n’importe quelle pilule.

Dans ce cirque typiquement Walker, on oublie sans trop de difficulté Ryan, dernier rapporté de la famille. Complètement inutilisé, il se fera éjecter en cours, et ne mérite d’être évoqué simplement car il a participé à  l’introduction de Dennis York, maitre chanteur peu compétent qui va mener sa petite opération de son côté trop longtemps. Au moins, l’histoire paiera, avec Narrow Lake et un road trip mémorable entre Nora et Holly, signant une bonne fois pour toutes l’acceptation de la maitresse de William comme un membre à part entière de cette famille. Les deux femmes ont toujours formé un duo fort, et l’évolution de leur relation est sûrement l’une des mieux écrites de la série.

Ainsi, si cette saison 4 de Brothers & Sisters a un peu trop joué la carte du drama excessif dans ces débuts, elle relèvera assez bien la tête en seconde partie de saison, réussissant à mieux exploiter les dynamiques relationnelles entre les membres de la famille avec plus d’entrain et de mesure. En bonus, elle s’offre un petit final qui pose des enjeux majeurs pour la prochaine saison et qui risque d’être moralement difficile.

La saison 4 de Brothers & Sisters est disponible en DVD.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire