Brothers & Sisters - Sibling Rivalry (3.12)

Kitty fait la promotion de son livre chez Live with Regis & Kelly, et se prépare pour une lecture publique. Sarah doit faire face à des problèmes financiers, alors que Tommy est une nouvelle fois opposé aux décisions d’Holly.

Il manque un petit brin d’excentricité dans cet épisode, mais il possède un peu de tout : de l’humour, du drama, de la tension, et des enjeux pour l’avenir.

Nora, qui n’a pas toujours été celle apportant la dose d’humour, change de league, grâce à son architecte Roger Grant. Le duo offre de bonnes scènes, il y a de la répartie, que ce soit Nora qui casse la maquette, ou Roger vantant son génie, cela fonctionne bien, tout en offrant une progression au projet de Nora. C’est assez léger, et au milieu d’autres intrigues plus sérieuses, cela fait du bien.

En effet, le reste de la famille Walker affronte les situations de crises avec un certain sérieux : Sarah fait face à des difficultés financières, Kitty se retrouve seule pour promouvoir sans livre – sans le soutien de Robert ou de ses frères et sœurs, Tommy apprend encore une fois qu’Holly a agi sans lui demander son avis, et Kevin est au milieu du dilemme commun, entre choix professionnel et implication familiale. Chacun mènera à bon port sa barque, prenant des décisions à la fin de l’épisode. Il est assez difficile de voir où tout cela va nous mener, à l’exception peut-être de Sarah. Cette dernière devrait pouvoir lancer son affaire, et il est difficile d’imaginer que tout s’écroule pour elle du jour au lendemain. Par contre, il est un peu plus compliqué de deviner les conséquences du retour dans la politique de Robert, qui ne prévient pas sa femme, et place Kevin dans une étrange position. On sait déjà que cela va causer quelques crises au sein du couple et de la famille, même si finalement, c’est Kevin qui a le moins de chance ici. Il faut bien faire une séparation entre travail et famille, et c’est ce qu’il décide de faire, en mentant à sa sœur, lui dissimulant qu’il sache que McCallister veut se lancer pour devenir gouverneur. En parallèle, Tommy décide de sa la jouer plus fin qu’Holly, et à vrai dire, ce n’était pas mal du tout de la voir manipuler Rebecca pour parvenir à ses fins, et ainsi faire qu’Holly soit du même avis que lui. Le meilleur ici étant que personne ne se rend compte de ce qu’il fait, et que Rebecca est présentée comme une jeune fille intelligente et avec des idées, alors que c’est Tommy qui l’a influencé.

Nous avons donc le droit à un épisode de bonne qualité, avec des intrigues qui offrent en prime pas mal d’ouvertures pour la suite.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire