Brothers & Sisters - Taking Sides (3.18)

Nora veut que la famille fasse la connaissance de Ryan, alors que ses enfants et Saul lui cachent les problèmes légaux que rencontre Tommy.

Suite au double épisode, nous avons le droit à un épisode, dans sa plus grande partie, un peu moins agité, mais pas pour autant de répit. La famille a pris le parti pris de cacher à Nora ce qui se passe, ou tout du moins, de laisser à Tommy le temps de lui annoncer. Je dirais qu’ils ont de la chance qu’elle ne lise pas le journal, car ce type d’affaires est souvent couvert dans la presse.  Ryan se retrouve donc au milieu d’un conflit dont il n’a pas connaissance, et c’est avant tout avec Rebecca qu’il va se lier. L’ancienne enfant illégitime est celle qui l’accueille le plus facilement. Malheureusement, tout cela va avoir de fortes répercussions, qui n’apparaissent pas toutes comme de bonnes idées à l’heure actuelle : malgré tous leurs efforts, il est difficile pour le couple que forme Rebecca et Justin de ne pas pâtir de la situation. Rebecca ne veut pas prendre parti, et le dernier Walker souhaite faire de même, mais chacun est influencé : la jeune femme ne peut rester sans rien dire quand on s’en prend à sa mère, tandis que Justin ne prend la défense de personne, son silence le plaçant alors logiquement du côté de sa famille. Le tout se conclut sur une rupture, alors que tout l’épisode nous montrait une certaine complicité entre Rebecca et Ryan, qui est encore plus affirmée avec la scène finale. Ce n’est pas singulièrement judicieux de développer la vie privée du jeune Lafferty, surtout qu’on ne sait rien de lui, et qu’il vient à peine d’être connecté avec les Walker. Mais, cela est fait avec tellement peu de délicatesse qu’il est difficile d’ignorer les signaux.

En parallèle, Kitty est avec Robert et le bébé. La scène finale du précédent épisode laissait entrapercevoir un futur un peu plus houleux pour le couple, mais on a l’impression qu’ici, les choses se sont un peu aplaties. Robert doit annoncer à ses enfants qu’il a fait une crise cardiaque, cependant, il n’y arrive pas. Il aurait fallu un développement un peu plus long pour en arriver là. Il est évident qu’on veut nous montrer que le politicien prend réellement conscience de son état de santé, à travers sa difficulté à l’admettre à ses deux enfants, mais il n’empêche que l’on semble laisser trop de détails de côté, pour éviter de compliquer la mise en pratique. C’était comme s’il était trop difficile de jongler avec trois balles, alors on ne le fait qu’avec deux. Mais, c’est un défaut qui a déjà pu être constaté dans la série, qui a tendance à un peu trop scinder ses intrigues, les traitants les unes après les autres, avec la grande difficulté de les mélanger quand elle touche un même personnage.

L’épisode n’est donc pas véritablement satisfaisant, et fait ressortir les défauts de la série, entre le fait d’être un peu trop prévisible dans ses intentions et un certain manque de subtilité.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire